Archives pour l'étiquette thriller

INDIAN PSYCHO – arun krishnan

Faites connaissance avec Arjun Clarkson, le serial killer le plus sympa depuis Dexter ! Mis à part son accent indubitablement indien et qu’il n’assume pas (un petit complexe qui sera lourd de conséquences ), Arjun est parfaitement intégré à la société étatsunienne : une véritable incarnation du rêve américain à lui tout seul! Médiaplanneur pour une agence spécialisée dans la communication numérique avec un salaire à six chiffres, « l’indien préféré du patron » est un employé modèle. Ce qui ne l’empêche pas de supprimer une ex-collègue et de  se lancer sans trop de remords dans une vaste entreprise de dégommage pour couvrir les traces de ce premier homicide commis à l’occasion d’un léger cafouillage. Le résultat inattendu de ces meurtres à répétition dont les victimes semblent sélectionnées sur la base de leur profil MyFace est de faire vaciller sur ses bases le tout puissant numéro 1 des réseaux sociaux.

Thriller très marrant et franchement original, Indian Psycho est aussi une critique en règle des réseaux sociaux et de ceux/celles (nous tous ?) qui s’affichent plus beaux que nature dans ce miroir aux alouettes. Pour les amateurs de thriller, mais pas que.

Traduit de l’anglais (Inde) par Marthe Picard

Editions Asphalte – 22 euros

Eileen – Ottessa Moshfegh

eileenNew Hampshire, années 60 : Eileen est une jeune femme profondément perturbée qui partage son temps entre la prison pour mineurs où elle travaille comme secrétaire et le taudis où elle vit avec son père, un ancien flic alcoolique et un père assurément toxique. Toxique, c’est d’ailleurs le mot qui caractérise le mieux l’ambiance de ce premier roman qui révèle un véritable talent.

Le tour de force d’Ottesa Moshfegh, c’est d’arriver à construire un récit haletant en s’appuyant sur un personnage au caractère extrêmement médiocre, et de faire de cette banalité même le moteur de l’intrigue.  Instable et complexée,  Eileen ne supporte son existence sinistre qu’en cultivant avec ses collègues une attitude qu’elle voudrait hautaine et supérieure. Ce qui ne l’empêche d’ailleurs pas de bovaryser à tout va sur la personne d’un jeune gardien de prison à peine conscient de son existence.  L’arrivée de Rebecca, jeune et élégante psychologue diplômée d’une grande université, va bouleverser la vie d’Eileen en lui donnant un nouveau point de focalisation et une nouvelle source de fantasme. D’autant que Rebecca semble donner des signes d’amitié à Eileen, qui voit en elle un modèle, une âme sœur et –pourquoi pas- la possibilité de fuir sa petite vie étriquée. Mais Rebecca est-elle vraiment le modèle d’assurance et de réussite qu’Eileen voit en elle ?

On l’a compris, Eileen est un roman extrêmement noir avec une vraie dimension de thriller, qui se situerait à la croisée des textes de Joyce Carol Oates et Stephen King.  Références peut-être un peu écrasantes pour ce premier roman à l’atmosphère poisseuse qui n’est pas sans défauts mais dont on ne peut que recommander la lecture.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Françoise du Sorbier

Fayard – 20 euros

ELLE – Harriet Lane

elleNina n’a aucun doute : Emma est là, sur le trottoir d’en face. Emma enceinte avec un enfant en bas âge dans une poussette. Et si elle profitait du hasard de ces retrouvailles?
Y a-t-il une chance qu’elle la reconnaisse? Infime, les années ont passé.
Une rencontre positive et cruciale pour Emma, une vengeance masquée pour Nina. Une amitié revigorante et sincère pour l’une, sournoise et intéressée pour l’autre. Pourquoi Nina en veut tellement à Emma ?

Harriet Lane donne la parole tour à tour à ces deux femmes que tout oppose et place le lecteur en témoin direct de scènes de plus en plus troublantes. Jusqu’où peuvent aller certaines personnes pour se venger? Un roman captivant qui se transforme au fil des pages en thriller psychologique…

Editions Plon / Feux croisés / 20,50 €

(traduit de l’anglais par Séverine Quelet)

NE T’ARRETE PAS – MICHELLE GAGNON

ne t'arrete pasTome 1  : Expérience Noa Torson

Voici un thriller très réussi, l’intrigue démarre dès la première page, le scénario est bien construit, et suffisamment riche pour que le rythme ne ralentisse à aucun moment. Entre Komiko (pour les références informatiques, nos deux héros sont hackers pour de nobles causes…) et Jenna Fox (pour l’ambiance, l’incertitude de l’époque, notamment au début et le côté médical), ce polar fantastique met en scène deux ados face à une épidémie qui touche essentiellement les adolescents.

Noa se réveille sur une table d’opération, dans une sorte d’hôpital improvisé, avec une cicatrice sur le torse. Une mauvaise intuition la pousse à se sauver ! Peter fouille, pendant leur absence, dans les dossiers de ses parents, consulte un fichier sur l’ordinateur, et au bout de 5 minutes, des hommes armés entrent dans sa maison… Chacun des deux  ados devra fuir, de tout urgence ! Leur point commun, un site de hackers nommé Alliance…

Editions Nathan – 16,90 €

Dès 13/14 ans