LES OUBLIES DE LONDRES – Eva Dolan

Partager sur facebook
Facebook

On connaissait Eva Dolan comme un des nouveaux talents du polar social anglais (deux romans très réussis à son actif, qui mettent en scène les flics d’une brigade chargée de combattre les crimes raciaux *) et voici qu’on la découvre dans un registre différent : le thriller.

Dans Les oubliés de Londres, l’autrice croise avec bonheur ces deux genres aux antipodes du vaste continent qu’est le roman policier. Eva Dolan retrouve  les sujets qui lui sont chers :  les conflits sociaux, la montée des inégalités mais le roman est construit comme un thriller, dont il respecte parfaitement les codes (retournements de situation et rebondissements très habilement menés) et le rythme haletant.

Une réussite absolue et un des meilleurs polars que j’ai eu le plaisir de lire ces derniers mois.

Traduit de l’anglais par Lise Garond

Editions Liana Levi – 21 euros.

(*) Haine pour haine & Les chemins de la haine, parus chez Liana Levi et aujourd’hui disponibles en poche, collection Points.

Pour poursuivre la lecture