NAPHTALINE – Sole Otero

Partager sur facebook
Facebook

Les années 2000 en Argentine : alors que le pays subit une grave crise économique, une jeune fille de 19 ans nommée Rocío emménage dans l’ancienne maison de sa grand-mère paternelle, Vilma, récemment décédée. Elle y retrace avec nostalgie l’histoire de cette femme amère et froide issue d’une famille italienne ayant immigrée en Argentine pour fuir le fascisme.

À travers ce récit familial et historique, Sole Otero signe une bande dessinée remarquable sur la résilience, l’émancipation et le pardon. Les illustrations colorées et douces ainsi que le découpage étonnant des planches donnent vie au récit et révèlent un travail graphique saisissant.

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Eloïse de la Maison

Éditions Çà et Là – 25 euros

Pour poursuivre la lecture

MADGERMANES – Birgit Weyhe

Quelques années après la publication de La Ronde, un ouvrage qui m’avait beaucoup plu, les éditions Cambourakis édite la nouvelle bande dessinée

Voir plus »