NO LIMIT – Luke Healy

NO LIMIT – Luke Healy

L’auteur de la bande dessinée Americana revient avec un nouveau bijou ! Cette fois il s’intéresse aux expéditions de l’Arctique, et on en reste ébahi. C’est un vrai travail de recherche que mène Luke Healy car certains de ses personnages ont réellement existé, comme Robert Bartlett et Mme Ada Blackjack (dont je m’abstiens de dévoiler l’identité). Il mêle alors judicieusement la fiction à la réalité et le combo fonctionne très bien. Nous sommes absorbés par l’histoire qui se coupe en trois périodes distinctes : l’une en 1912 avec une première expédition, une autre en 1927 et la dernière se déroule en 2013, cette fois avec un personnage complètement fictif qui étudie les découvertes du principal explorateur.

Les trois récits sont séparés, avec un ingénieux code couleur, mais se complètent et les histoires des personnages principaux sont savamment entremêlées. Nous sommes vite séduits par la narration experte et captivante et par l’intensité des expéditions. A la lecture de ces aventures, le froid arrive même à s’immiscer dans nos veines et à nous glacer le sang.   

Avec en prime, des couleurs dignes d’un film de Wes Anderson et cette délicatesse dans le trait, cette bande dessinée est un coup de cœur !

Casterman – 25 euros

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.