L’AVENIR N’EST PLUS CE QU’IL ETAIT -Richard Fariña

Partager sur facebook
Facebook

Richard Fariña nous invite à suivre les pérégrinations de Gnossos Pappadopoulis (dit Pap’s), un jeune homme qui incarne l’allégorie de la liberté des sixties et de la contre-culture. Son quotidien est tout… sauf quotidien. Au programme : mescaline, soirées allumées, voyage à Cuba et singe malfaisant. En bref, un formidable cocktail psychédélique digne des années 60.
Si vous vous targuez d’avoir connu des années universitaires rock’n roll, Pap’s risque de vous battre aisément.

Il est toutefois moins intéressant de s’intéresser à toutes les péripéties qu’à l’écriture. D’un rythme époustouflant, Fariña sait mêler les monologues de Gnossos tantôt hallucinés, tantôt réalistes à des dialogues colorés. L’auteur se plaît à multiplier les noms, surnoms, cris, éructations, expressions burlesques et exotiques qui confèrent une cadence effrénée au texte.

L’avenir n’est plus ce qu’il était glorifie la période d’une jeunesse en pleine ébullition, éclatante mais éphémère. Malheureusement trop éphémère puisque l’auteur trouvera la mort dans un accident de moto à 29 ans deux jours après la publication de son livre. Un livre qui n’en reste pas moins un formidable ouvrage de la contre-culture américaine.

Un grand bravo à Brice Matthieussent pour une traduction qui parfois relève de l’exploit et bravo également à l’excellente préface de Thomas Pynchon (qui a intimement connu Fariña à l’Université de Cornell).

Traduction (anglais) de Brice Matthieussent

Le Castor Astral – 23 €

Pour poursuivre la lecture

EDEN – Monica Sabolo

Jeune fille en retrait, Nita envie ces lycéens et lycéennes qui s’amusent et profitent de leur adolescence dans une ville reculée des

Voir plus »
Fermer le menu