L’HOMME EN ROUGE – Julian Barnes

Partager sur facebook
Facebook

Qui fut donc cet homme, peint par John Sargent en 1881, aux longues mains blanches, vêtu d’une robe de chambre rouge ? Julian Barnes, intrigué par ce tableau, tire le fil. Il rencontre ainsi Samuel Pozzi, une figure publique de la fin du XIXème jusqu’à sa mort en 1917. Médecin novateur, gynécologue, mais aussi homme d’art et du monde, il fréquenta et fut apprécié par le gotha de son temps, Sarah Bernhardt, Montesquiou, Jean Lorrain… Des “influenceurs” de leur temps, que Julian Barnes raconte habilement, tout comme cette époque dite “belle”. Mais au-delà de la nostalgie du temps perdu, il reprend de nombreux éléments culturels passionnants et peu connus. Et il dresse autour de ce tableau, de son modèle, de son peintre, une fascinante évocation.

Traduit de l’anglais par Jean-Pierre Aoustin

Mercure de France – 23,80€

Pour poursuivre la lecture