LES GRACIÉES – Kiran Millwood Hargrave

Partager sur facebook
Facebook

Maren vit dans un petit village de pêcheurs tout au Nord de la Norvège. Une tempête emporte une nuit tous les hommes, dont son frère et son père. Les femmes, et les quelques hommes (les plus âgés, les enfants et le pasteur) qui restent, doivent s’organiser pour survivre. Ursa, quant à elle, est la fille d’un armateur de Bergen. Elle épouse, un peu par hasard, Absalom Cornet, chargé par le roi de veiller à l’évangélisation des régions nordiques. Elle suit son mari jusqu’à Vardo et fait la connaissance de Maren. Nous sommes en 1617.

Kiran Millwood Hargrave raconte les équilibres brisés de cette communauté, et la manière dont les relations se reconstruisent. Certaines vivent un deuil amer, comme la mère de Maren. D’autres saisissent la place laissée vacante par les hommes, comme XXX. Ce personnage de forte tête du village est particulièrement réussi. Il y a aussi la belle-soeur de Maren, issue des Samis. Ce peuple autochtone de la région avait une religion chamanique. Le périple d’Ursa, de sa vie de citadine protégée, puis le voyage en bateau, et la découverte de la vie domestique rurale, examine un autre pan du statut de la femme. Que cette riche galerie de portraits est belle et bien vivante… une lecture absolument passionnante !

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Sarah Tardy.

Robert Laffont – 21€

Pour poursuivre la lecture