Ô VOUS, FRèRES HUMAINS – Luz

Partager sur facebook
Facebook
Une émotion graphique totale.
Une émotion graphique totale.

Luz, après sa puissante Catharsis, a relu un texte qui l’a marqué adolescent, Ô vous, frères humains d’Albert Cohen, et en propose une interprétation en bande dessinée. Cohen évoquait dans ce livre le jour de ses 10 ans : un camelot à qui il veut acheter un cadeau pour sa mère l’humilie et l’abreuve d’insultes antisémites, lui qui ne se savait même pas juif.

L’adaptation est un exercice difficile : prendre un texte, une histoire, trouver un moyen de le traduire en image, de le recomposer, de l’interpréter… quel en est l’intérêt si l’on offre qu’une illustration ? Luz se sort brillamment de cette problématique en effectuant un vrai travail d’interprétation graphique : son dessin joue avec le texte de Cohen, propose de multiples trouvailles graphiques, enchaîne les séquences. Les propositions graphiques entre lettrage et dessin sont très belles, et très expressives. Et il décrit la détresse de cet enfant avec une acuité et une force incroyables : Luz a une plume impressionnante, et offre au texte de Cohen une formidable caisse de résonance.

De vive voix, pour vous convaincre encore plus de le lire :

Futuropolis – 19 €

Pour poursuivre la lecture