NOTRE SELECTION LITTERATURE POUR CET ETE

Partager sur facebook
Facebook

Un gout de rouille et d'osUN GOUT DE ROUILLE ET D’OS- Craig Davidson Sélectionné par Yves

Des hommes qui tombent et perdent leurs repères, des rêves qui s’effondrent…. Craig Davidson, jeune auteur canadien, explore la violence latente dans les individus les plus « normaux » et nous livre ici un premier recueil impressionnant de maturité. 8 nouvelles âpres et souvent très noires, magnifiquement servies par une écriture sèche et efficace. Ames sensibles s’abstenir, les autres peuvent y aller de bon cœur, c’est du tout bon.

Albin Michel – 21,50 €

ShantaramSHANTARAM – Gregory D. Roberts Sélectionné par Yves

Roberts (Lin dans le roman) n’est pas un garçon très recommandable. Echappé d’une prison australienne où il purgeait une longue peine, il débarque à Bombay où il deviendra tour à tour médecin dans un slum, guerillero, porte-flingue de la mafia locale et même acteur de cinéma. Une écriture souvent touchante, parfois d’une grande naïveté, pour un roman très largement autobiographique car Roberts dit n’avoir « inventé » que 2 personnages. Faut-il le croire sur parole, tant l’histoire paraît extraordinaire ? A la limite, on s’en moque : le bouquin refermé, on a diablement envie de rencontrer le bonhomme. A lire absolument si vous aimez l’Inde, les romans d’aventure et les destins qui sortent de l’ordinaire.

Flammarion – 13 €

Le chant des plainesLE CHANT DES PLAINES
LES GENS DE HOLT COUNTYKent Haruf
Sélectionnés par Yves

Kent Haruf est a peu près inconnu en France ce qui constitue une injustice absolue. Ses livres sont épuisés en format poche car 10×18 continue à sabrer dans son catalogue les titres qui tournent le moins vite. C’est fort dommage, car Kent Haruf nous livre des récits au style lumineux, empreints d’un humanisme qui rappelle Steinbeck au meilleur de sa forme. Les deux livres reprennent les mêmes personnages, des habitants modestes d’une bourgade des plaines du Colorado. Ils peuvent se lire dans l’ordre ou pas, ce n’est pas gênant. Un 3ème recueil, Eventide, reprenant les mêmes personnages est disponible en américain. On espère que Robert Laffont nous offrira bientôt une traduction.

Robert Laffont – 21,19 € et 21 €

blessesBLESSES – Perceval Everett Sélectionné par Yves

Rancher noir amoureux des chevaux, John Hunt est la bonne conscience d’une communauté rurale profondément conservatrice, avec laquelle il maintient une relation cordiale mais néanmoins distante. Les agissements racistes d’un groupe de rednecks vont faire voler en éclat ce fragile équilibre, au moment même où John retrouve l’amour, des années après la perte de sa femme. Un grand roman, qui donne autant de raisons de croire en l’homme que de désespérer.

Actes Sud – 20 €

FIGURECFIGUREC – Fabrice Caro Sélectionné par Yves

Bien sûr, notre héros court les enterrements comme d’autres les dîners mondains… Mais si, en dépit des apparences, il restait la seule personne sensée dans un monde de fous ? A moins que ce ne soit l’inverse… Un premier roman drôle, percutant et délicieusement paranoïaque, qui, sans y paraître, pose des questions plutôt déstabilisantes. Connaît-on vraiment ceux qui nous entourent ? Jusqu’à quel point notre réalité recouvre-t-elle le monde réel ? Mais je m’embrouille, lisez Figurec, possible futur roman-culte, et préparez-vous à un bel éclat de rire.

Gallimard – 16 €

LIVRE DES PERESLE LIVRE DES PERES – Miklos Vamos Sélectionné par Yves

Sur trois siècles, la saga des fils aînés de la famille Csillag, une épopée hongroise et européenne pleine de souffle, de magie et de rebondissements qui est aussi une réflexion sur la mémoire. Cela se lit très agréablement, et devrait vous plaire si vous êtes à la recherche d’un roman divertissant mais qui n’est pas exempt d’une certaine gravité.

Denoël – 22 €

HOMME YEUX GRISL’HOMME AUX YEUX GRIS – Petru Dumitriu Sélectionné par Yves

C’est LE gros pavé, mille pages ou à peu près, qui peut vous faire toutes les vacances et que vous ne regretterez pas d’avoir emporté dans vos bagages, si vous aimez les romans historiques hauts en couleur, qui débordent d’aventures, d’affrontements, de batailles et de trahisons. Ajoutez à cela une écriture enlevée et baroque, qui lorgne vers le roman picaresque et vous obtenez un roman d’aventure de haute tenue. Les adeptes du nouveau roman pourront trouver cela indigeste, mais ceux qui aiment Dumas ou Perez-Reverte peuvent y aller de bon cœur car dans le genre, c’est vraiment très bien. Très bon bouquin de vacances, et ce n’est pas péjoratif du tout.

Le Seuil – 22 €

NOUILLESNOUILLES CHINOISES – Ma Jian Sélectionné par Yves

La censure chinoise n’est plus ce qu’elle était, ou peut-être s’agit-il d’un simple coup de fatigue. Tant mieux pour nous, lecteurs occidentaux, car « Nouilles chinoises » – ouvrage aussi réjouissant que politiquement incorrect – nous livre une réflexion corrosive sur la société chinoise contemporaine. Tout ne va pas pour le mieux dans l’Empire du milieu et on s’en sort comme on peut ! Davantage qu’un roman à proprement parler, mieux vaut parler d’une succession de nouvelles liées entre elles par une trame assez lâche. Certaines de ces nouvelles sont de véritables morceaux d’anthologie. On attend avec impatience la prochaine livraison de l’auteur.

Flammarion – 19 €

DISPRUSLES DISPARUS – Daniel Mendelsohn Sélectionné par Juliette

L’auteur et narrateur a été fasciné toute sa jeunesse par son grand-père qui savait si bien raconter les histoires, en particulier la geste familiale. Mais dans les histoires de ce dernier, il demeure un trou, le sort de l’oncle Shmiel et de sa famille qui disparurent lors de la Seconde Guerre Mondiale. Le narrateur reprend donc le fil de l’histoire et cherche dans les archives familiales, puis contacte les survivants. L’enquête est un lent travail de tissage, qui ne cherche pas la reconstitution historique : les vides, les questions sans réponse, les doutes sont aussi importants que les indices. Le roman est un travail vaste mais néanmoins personnel sur la mémoire, le temps et l’histoire.

Flammarion – 26€

BOYDENLA-HAUT VERS LE NORD – Joseph Boyden Sélectionné par Yves

Au cœur d’une réserve indienne de l’Ontario, Joseph Boyden nous fait vivre les parcours singuliers de héros ordinaires – indiens pour la plupart- confrontés à un quotidien difficile. Des héros déchirés entre assimilation forcée et maintien des traditions, qui aiment, souffrent et espèrent. Un recueil de nouvelles très humaines et attachantes, où percent l’émotion mais aussi la colère.

Albin Michel – 20 €

STEINLE RAPPORT STEIN – José Carlos Llop Sélectionné par Yves

Un collège religieux dans l’Espagne de la fin des années 60, une atmosphère rancie et étouffante. Arrivé en cours d’année scolaire, l’élève Stein, cosmopolite et mystérieux, fascine ses condisciples et bouleverse par sa simple présence la chape de plomb qui pèse sur l’établissement. En 100 pages à peine, José Carlos Llop donne toute la mesure de son talent. La critique espagnole a comparé Le rapport Stein au Grand Meaulnes, ce qui ne manque pas de sens.

Editions Jacqueline Chambon – 13,80€

CHEVRIERUN JOUR VIENDRA OU VOUS N’AIMEREZ PLUS QU’ELLE – Jean-Marie Chevrier Sélectionné par Yves

Maximilien apprend qu’il a un cancer ; médecin lui-même, il ne nourrit aucune illusion sur l’issue de sa maladie. Au même moment, lui qui n’a connu que des relations de passage, rencontre anna. Pour la première, la seule fois de sa vie, il va connaître l’amour, un amour qu’il voudra vivre intensément, jusqu’au bout. Jean-Marie Chevrier livre ici un très beau roman, véritable hymne à la vie.

Albin Michel – 16€

Pour poursuivre la lecture