NEW MOON, CAFE DE NUIT JOYEUX – david dufresne

Partager sur facebook
Facebook

Avant de devenir un Bio C’bon, le 66 de la rue Pigalle abritait le New Moon, salle mythique du rock parisien des années 80 et 90. Et bien avant cela, pendant plus d’un siècle, ce fut une succession de cabarets qui évoquent un Pigalle aujourd’hui disparu : le Sphinx, le Bricktop’s, le Monico…

Une tentative d’épuisement d’un des (hauts) lieux de la nuit parisienne à travers ses multiples avatars, un récit passionnant mené d’une plume alerte par David Dufresne.

Le Seuil – 20 euros

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu