LES FAUX VISAGES – David B. & Tanquerelle

Partager sur facebook
Facebook

faux visagesDans les années 80, Paris devint le terrain de jeux du gang des postiches, une bande de braqueurs qui se grimaient et se déguisaient lors de leurs hold-up. Rien de plus fascinant que ces histoires de mauvais garçons à moustaches : leur rencontre, leur passé, leurs lubies, leurs succès et leur chute sont une matière exemplaire. En face de ces voyous inventifs, les flics patinent, ou deviennent ripoux. Et le décor, le Paris de Belleville et des troquets, est un parfait labyrinthe pour jouer aux gendarmes et aux voleurs. Le dessin, en noir et bleu, réaliste, donne à l’ensemble l’allure des films de Melville.

Futuropolis – 22 €

Pour poursuivre la lecture