LE DERNIER ARPENTEUR DES SABLES – JAY HOSLER

Partager sur facebook
Facebook

ARPENTEURSaviez-vous que 40% des espèces d’insectes sont des coléoptères et que ces coléoptères représentent 30% de toutes les espèces d’animaux de la planète ? C’est une des infos qui se trouvent dans Le dernier arpenteur des sables. L‘auteur de cette BD Jay Hosler est aussi prof de sciences nat’ et entomologiste. Il a passé une dizaine d’années sur cet album, et quand on voit le résultat, on se dit qu’il a eu bien raison. Graphiquement le résultat est bluffant. Le trait est à la fois précis et incroyablement expressif, les nombreuses pleines pages qui émaillent l’album sont de véritables tableaux en noir et blanc et la mise en page véhicule un tel dynamisme qu’elle fait penser à Tesuka, LA référence en la matière.

Du point de vue de l’histoire aussi, c’est une belle réussite. Nous accompagnons dans une périlleuse expédition scientifique un groupe de courageux coléoptères . Ces valeureux insectes meurent d’envie de savoir ce qu’il y a au delà du grand tas de sable qui marque la limite de leur monde. Une telle aventure est de nature à faire vaciller les bases de leur société, voire à remettre en cause le mythe fondateur de “la chute de la noix de coco”. C’est la raison pour laquelle le pouvoir en place n’aura de cesse de leur mettre des bâtons dans les roues, en la personne du machiavélique professeur Owen, toujours prêt au pire pour provoquer la perte de nos amis.

Drôle, inventif et carrément beau : pour les adultes et les ados !

Editions Cambourakis – 25 euros

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu