LE BAL MECANIQUE – Yannick Grannec

Partager sur facebook
Facebook
Inscrivez-vous immédiatement sur le carnet de bal de Yannick Grannec.

Depuis La Déesse des petites victoires, nous attendions avec impatience le nouveau roman de Yannick Grannec. Voici donc Le Bal mécanique. En piste pour un ébouriffant roman !

Quatre générations, entre les Etats-Unis d’aujourd’hui, Saint-Paul-de-Vence, le Berlin des années folles et Dessau, où l’école du Bauhaus encourage l’avant-garde artistique et les utopies politiques. Un peintre américain, père navré d’une star de real TV (au concept absolument génial mêlant psychodrame familial et décoration intérieure), découvre par hasard qu’un tableau d’Otto Dix représentant son père ressurgit après la découverte de la collection cachée de Cornélius Gurlitt. Ce marchand d’art peu scrupuleux a frayé avec les nazis et récupéré nombre de toiles jugées appartenir à l’art “dégénéré”. Et nous suivrons l’histoire de ce tableau et de son sujet, Theodor Grenzberg, marchand d’art juif allemand de l’entre-deux-guerres, grand ami de Klee, qui sera le parrain de sa fille, la mystérieuse Magda, élève du Bauhaus en 1929.

Yannick Grannec mène la danse avec une belle maîtrise : des personnages imaginaires se glissent au milieu d’autres historiques, on explore savamment, mais subtilement, les théories esthétiques et psychologiques (la théorie de l’attachement n’aura plus aucun secret pour vous…), et on se prend d’affection pour cette famille aussi dysfonctionnelle que géniale. Un roman surprenant et un très grand plaisir de lecture.

Anne Carrière – 22€

Pour poursuivre la lecture