LA FILLE MAUDITE DU CAPITAINE PIRATE – Jeremy A. Bastian

Partager sur facebook
Facebook

fille mauditeSur une plage de Jamaïque, une orpheline raconte à qui veut l’entendre qu’elle est la fille d’un mystérieux pirate dont elle a hérité le goût pour la bagarre et l’habileté à l’épée. La fille du gouverneur s’entiche de la sauvageonne, ce qui attire des ennuis à la jeune aventurière : elle échappe à son bourreau, y perd un oeil, et file vers les mers d’Omerta à la recherche de son capitaine de père, avec l’aide de son perroquet Poivre d’as.
C’est sans nul doute l’une des surprises de l’année : l’auteur, américain, est inconnu au bataillon (il s’agit de son premier livre) et bouscule son petit monde. Le récit d’aventures de flibustiers met en scène une fillette qui bascule avec entrain de l’autre côté du miroir : l’univers du livre est baroque, peuplé de créatures macrocéphales et de poissons bavards. La chasse au pirate et au trésor a des airs de récit à la Lewis Carroll dessiné à la manière de Winsor McCay… c’est somptueux! de grandes pages remplies de détails, un trait fin qui fait aussi songer à la gravure du XIXe, un bestiaire digne de Jerôme Bosch! Quelle lecture enivrante! Et l’objet est de toute beauté, la couverture enluminée, les pages de garde avec les cartes anciennes, même la page avec le dépôt légal est décorée… Une merveille, quelque soit le bout par lequel on la prend!

Traduit de l’anglais par Patrick Marcel.
Editions de la Cerise – 19€

Pour poursuivre la lecture