CEUX DES MARAIS – Virginie Barreteau

Partager sur facebook
Facebook

Il est docteur mais c’est avant tout l’un d’eux, ces gens des marais. Une population misérable, isolée, qu’il visite famille après famille, dérivant à bord de sa barque. Une  dérive qui est aussi celle de ce docteur qui n’a pas de nom et qu’anime une curieuse passion. En échange des soins qu’il apporte, souvent il demande à la famille de poser pour lui. Des prises de vue étranges, où se mêlent symbolisme et naturalisme. On trouve l’homme bizarre et sa demande incongrue, mais puisqu’on n’a pas de « vrai » docteur, pas davantage d’argent pour le payer et si peu de distractions, on ne dit pas non.

On lit rarement de roman où l’écriture sert aussi bien son sujet que dans celui que signe Virginie Barreteau. La brume des marais est palpable, l’odeur du limon perceptible, on se perd avec le docteur dans ce labyrinthe aquatique qui semble avoir avalé l’un de ses habitants, mystérieusement disparu. Cette maîtrise narrative  est d’autant plus remarquable que Ceux des marais, ce texte magnifique, brut et poétique est un premier roman. A découvrir sans plus tarder.

Inculte – 16,90 €

Pour poursuivre la lecture