ANNE DE GREEN GABLES – Lucy Maud Montgomery

Partager sur facebook
Facebook

Marilla et son frère Matthew vivent à Green Gables, une ferme de l’île du Prince-Edouard où ils vieillissent lentement mais sûrement. Ils décident d’adopter un orphelin pour les seconder. Mais c’est une petite rouquine de 11 ans, loquace et enthousiaste, qui descend du train. Elle s’appelle Anne, avec un E, et va bousculer le quotidien de la petite ville d’Avonlea.

Il y a bien tous les ingrédients du mélodrame, avec une orpheline courageuse, de l’adversité, de braves gens bourrus mais généreux. Mais le roman décolle littéralement : Anne est un personnage formidable, qui fait de grands discours avec de grands mots du haut de son enfance. Avec son imagination galopante, ses colères formidables, et sa naïveté, c’est une réelle curiosité. Je suis donc totalement tombée sous le charme de ce roman atemporel. Publié en 1908, c’est un énorme succès au Canada bien sûr, mais aussi aux Etats-Unis, au Japon, il a été adapté au cinéma, en série et au théâtre. Si vous cherchiez un antidote à la morosité, vous l’avez trouvé.

Traduit de l’anglais (Canada) par Hélène Charrier.

Monsieur Toussaint Louverture – 16,50€

Pour poursuivre la lecture