SAINT-ROSE – Hugues Micol

Share on facebook
Facebook

Le dessinateur Hugues Micol (himself) fait appel à un détective, Santorin Saint-Rose, Pour retrouver l’un de ses dessins, exceptionnel en tous points, qu’on lui a dérobé. Une quête échevelée commence, avec une poule qui a des dents, Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, un casino à Macao, Scarlett Joansson, et un papou. Au milieu de cette cavalcade narrative, Micol, le personnage et le dessinateur, glisse des réflexions sur sa vie et sa carrière (“eh bien, Angoulême n’est pas une ville très glamour, certes. Mais un soir pendant le festival, Killoffer est monté sur la table et…” ou encore “Relax. Dis-toi que c’est comme une dédicace à Super héros. C’est pour ? Et voilà! De rien! Merci à vous!”). Le parallèle entre les tribulations loufoques de la petite bande de personnages tout aussi farfelus et les incises sur son quotidien est délicieusement décalé et l’avalanche de situations inattendues joue jusqu’à la saturation sur les codes de la bande dessinée d’aventure. CQFD, c’est ultra-déjanté et ultra-drôle.

Couleurs (magnifiques) d’Isabelle Merlet.

Futuropolis – 16€

Articles Récents

Appalaches trip

Les Appalaches, c’est ce vieux massif montagneux qui forme une parallèle avec la côte l’Est des Etats-Unis, de la frontière canadienne jusqu’aux

Voir plus »
Fermer le menu