Bonnets rouges et bonnets blancs

Titilifi, Tatalaf, Cotolofi et leur jeune frère Quatavoume se sont égarés dans la forêt. Compère Diable les capture et alors qu’il se prépare à les manger, le petit Quatavoume parvient trois fois à les sauver. Une version antillaise du conte Le Petit Poucet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *