LE MANTEAU DE PROUST – Lorenza Forschini

Facebook

MANTEAU Non, ce petit livre n’est pas réservé aux proustiens ni même aux seuls lecteurs du grand Marcel ! Le manteau de Proust est un bijou d’intelligence et de sensibilité qui passionnera tous les lecteurs curieux, y compris ceux et celles qui ne se sont jamais lancés à l’assaut de la citadelle que constitue La Recherche.

L’auteur, une journaliste italienne, apprend l’existence, au fond d’une caisse des réserves du musée Carnavalet, du grand manteau noir dans lequel Proust avait coutume de s’emmitoufler. Curieuse, Lorenza Foschini s’intéresse alors à l’histoire de cette relique, ce qui va la mettre sur la piste d’un certain Jacques Guérin, donateur du fameux manteau ainsi que des différents objets qui ont permis de reconstituer la chambre de Marcel Proust au Musée Carnavalet. Personnage intéressant que ce Jacques Guérin, industriel fortuné (il était parfumeur), passionné par l’oeuvre de Proust et grand collectionneur de manuscrits, lettres d’écrivain, éditions rares.
Lorenza Foschini nous fait vivre toutes péripéties que rencontre Guérin pour sauver de l’oubli et réunir les « reliques » ayant appartenu à Proust. Ce faisant, elle nous fait entrer, avec le collectionneur, dans l’intimité d’une famille bourgeoise avec ses secrets, ses déchirements où l’homosexualité de Marcel est un non-dit qui semble tenir une place monstrueuse.

Ce petit livre de 140 pages à peine est drôle, émouvant,instructif, bref, passionnant de bout en bout. Laissez-vous tenter, vous vous offrirez deux heures de lecture tout à fait réjouissantes.

Traduit de l’italien par Danièle Valin
Quai Voltaire – 15 euros

Articles Récents

SWAN – Néjib

Swan quitte New York et s’installe à Paris avec son frère, venu pour entrer à l’école des Beaux-Arts. Ils y retrouvent leur

Voir plus »
Fermer le menu