Tous les articles par Charlotte

SEPT MESSAGES POUR MES QUINZE ANS – Stewart Lewis

sept messagesLuna décide le jour de son anniversaire de retourner visiter le bureau de sa mère décédée un an plus tôt dans un accident de voiture. Elle y trouve son téléphone portable avec sept messages vocaux laissés quelques jours avant son décès. Des messages laissés par des personnes dont Luna ignorait jusque là leur existence, qui sont-ils ? Que voulaient-ils dire à sa mère ? Des messages qui vont bouleverser Luna, mais surtout la questionner sur les relations de sa mère… Avait-elle une double vie ?
Sa mère n’était pas aussi parfaite qu’elle l’avait imaginé… Aidée par son voisin qu’elle aime en secret, arrivera-t-elle à percer les mystères autour de sa famille ? La photographie l’aidera-t-elle à surmonter toutes ces difficultés ?
Des messages qui vont faire ressurgir le passé, et changer Luna à jamais.

Un roman prenant construit comme un puzzle, au ton simple et juste qui questionne sur les sentiments.

Editions de La Martinière Jeunesse – 14€90
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sophie Passant

Dès 14 ans

RATBURGER – David Walliams

ratburgerZoé est une petite fille a priori tout à fait normale. Elle vit avec son père et sa belle-mère dans une tour HLM. C’est son horrible belle-mère Sheila, fan de chips saveur cocktail à la crevette qui s’occupe d’elle, car son père, sans emploi, préfère être au bistrot du coin.
Un quotidien bien peu distrayant pour une petite fille… ; d’autant plus que Poil-de-Carotte, son hamster est mort.
Alors quelle ne fût pas sa joie quand elle découvrit un petit rat dans sa chambre ! Elle l’adopta sans hésiter. C’était sans compter sa belle-mère, qui déteste les rongeurs et qui est prête à tout pour exterminer le nouveau petit compagnon de Zoé. Allant même jusqu’à s’allier avec l’affreux Burt, l’homme le plus répugnant qui existe, vendeur de hamburgers dans une camionnette tout aussi répugnante.

Zoé va-t-elle réussir à sauver son petit raton ? Quel secret va-t-elle découvrir ? Va-t-elle trouver de l’aide ?

Un nouveau roman de David Walliams réussi, aussi drôle que touchant !

Editions Albin Michel Jeunesse – Collection « Witty » – 12€50
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Valérie Le Plouhinec
Pour les 9-11 ans

A découvrir du même auteur : Mamie Gangster, Monsieur Kipu et Joe millionnaire

Billie du Bayou T.1 – Séverine Vidal et Ronan Badel

billie bayou1Billie et ses copains adorent jouer de la musique, il faut dire qu’en Louisiane la musique c’est sacré ! Will est au banjo, Owen au triangle, Flynn au tambour et Billie siffle, un don hérité de son grand-père qui sifflait lui aussi comme un étourneau.
La joyeuse petite bande se fait une joie de jouer à la fanfare de l’année. Mais voilà que la joueuse de harpe a la varicelle. Qui va la remplacer ? N’ayant personne d’autre sous la main, ce sera Garp la jolie alligator qui s’en chargera.
Après une bonne répétition quoi de mieux pour se détendre qu’une bonne partie de surf ? Il faut voir leur drôle d’embarcation : un alligator qui sert de bateau à moteur, c’est plutôt original !
Mais patatra !!! Tous sont éjectés et atterrissent violemment sur la terre ferme, heureusement plus de peur que de mal. Sauf pour le banjo de Will, totalement cassé. Pauvre Will, c’était le vieux banjo que son grand-père lui avait donné.
Comment Will va-t-il faire pour jouer à la fanfare ? Il n’a même pas assez d’argent pour acheter le banjo en vitrine de Charlie-Charlie … Heureusement mama Soro a toujours de bonnes idées ! La bande de copains va-t-elle réussir à aider leur ami Will ? Pourront-ils acheter le banjo qui pleure de Charlie-Charlie ?

Une belle histoire agrémentée de flashcodes (des codes pouvant être lus grâce à une application téléchargée sur votre smartphone) qui invite à découvrir le jazz aux enfants ! Le duo Vidal-Badel fonctionne à merveille, c’est si bien qu’ils ont fait 2 albums en même temps. A lire aussi le tome 2, SOS Garp en détresse.

Editions L’Elan Vert – 13€50

JOURNAL D’UN ECRIVAIN EN PYJAMA – Dany Laferrière

ecrivain pyjamaDany Laferrière dévoile à travers de courts récits et réflexions l’itinéraire d’un écrivain.
Pas moins de 182 chroniques décortiquent la vie d’un auteur en plein travail : comment débuter une histoire ? Comment faire sourire son lecteur ? Comment décrire un paysage ou bien encore comment créer des dialogues ?
Dany Laferrière se livre avec beaucoup d’humour. Il y raconte par exemple, l’importance d’une mère pour un auteur : « La mère de l’écrivain est si souvent mise à contribution qu’elle devrait exiger un contrat particulier avec l’éditeur, car c’est devenu un métier ».

Ce récit donne envie de prendre un stylo, un cahier et de se lancer dans l’écriture mais aussi de lire. Au fil de la lecture, on découvre de nombreux romanciers, les inspirations de l’auteur comme Voltaire, Hemingway ou encore Césaire. Quoi de mieux alors que de bouquiner de nouveaux romans dans son bain : » Si vous lisez dans le bain, apportez votre réveille-matin pour ne pas rater le prochain rendez-vous, car l’eau favorise la rêverie qui annule le temps ».

Un livre idéal pour des auteurs en herbe et les curieux avides de littérature !

Editions Grasset -19€

LUCIA ANTONIA, FUNAMBULE – Daniel Morvan

lucia antoniaLucia Antonia est funambule et a dû quitter le cirque fondé par son grand-père. Après la chute mortelle de sa partenaire, Arthénice, avec laquelle elle entretenait une relation fusionnelle, les employés du cirque ont eu peur que Lucia Antonia ne leur porte la poisse.
Mais si elle décide de quitter le cirque c’est avant tout parce que sa douleur est trop forte. La voilà alors seule sur une presqu’île où elle ne connait personne, dans une ambiance salée. Une ambiance propice à la réflexion où elle trouve dans chaque élément de la nature un peu d’Arthénice : dans un vol d’oiseau qui écrirait son prénom ou bien encore dans un portrait créé par un peintre rencontré il y a peu…
Très vite elle ressent le besoin de remonter sur un fil et d’exercer son art. Un ami voilier lui tend un fil entre deux arbres et là voilà s’élançant à nouveau dans le vide. Le vide, le seul endroit où la funambule ne pense pas à sa très chère complice, le seul endroit où elle ne réfléchit pas.
Endeuillée et triste elle note de courtes phrases dans de petits carnets. Elle y écrit tout ce qu’elle ressent, elle y rédige de courts fragments de vie. Ses rencontres aussi : Astrée et Eugénie deux amies réfugiées avec qui elle partage son quotidien.
Ses femmes réunies par le destin et par leur passé douloureux vont monter un petit spectacle dans cette presqu’île afin de survivre.
Mais quel sera leur avenir ? Lucia Antonia surmontera-t-elle sa douleur ? Comment ?

Un roman poétique entre rêverie et monde réel, à l’écriture touchante. Une lecture que l’on ne peut oublier.

Editions Zulma – 16€50

KINDERZIMMER – Valentine Goby

kinderzimmerMila est déportée dans un camp de concentration à Ravensbrück, en Allemagne à 80km de Berlin en 1944. Un camp où séjournent environ 40 000 femmes.
Toutes essaient de trouver la force de survivre dans des conditions atroces : les maladies qui se développent et qui se propagent, le froid, les rats, les poux et surtout les punitions quotidiennes qu’elles doivent subir.
Mila ignore tout de son corps, ignore tout de la maternité. Elle ne le sait pas encore mais sa force à elle sera d’être mère.
Cette jeune femme de 24 ans découvre qu’elle est enceinte en entrant à Ravensbrück. Après de longues discussions nocturnes avec les autres femmes, Mila commence à comprendre le changement de son corps. Une autre angoisse l’envahit alors : peut-on devenir mère à Ravensbrück ? Comment vivent ces bébés et dans quelles conditions ?
Ravensbrück est le seul camp à avoir mis en place une « kinderzimmer », une chambre pour nourrissons. Ils ont généralement une espérance de vie de 3 mois pour les plus vaillants. Les femmes accouchent (dans le silence pour ne pas déranger la garde supérieure), les bébés sont alors isolés dans un bungalow qui leur est réservé. Les mères peuvent passer voir leurs enfants 3 fois dans la journée, principalement pour les nourrir. Les premiers jours suivant la naissance, le bébé peut manger, il boit le lait de sa mère, mais bien vite le lait vient à manquer. Comment nourrir son enfant quand on est en train de perdre à chaque instant un peu de vie ?
Mila se bat, la maternité lui a donné la force de vivre à elle et ses amies. Elles feront tout leur possible pour que ces enfants vivent.

Une histoire poignante et réaliste au contexte historique fort et intéressant, qui raconte le combat de nombreuses femmes pour préserver un peu de vie et d’humanité dans leur camp.

Pour en savoir plus sur l’écriture de ce livre : cliquez ici

Editions Actes Sud – 20€

CONTES DE LA TERRE MERE – Rolande Causse, Nane et Jean-Luc Vézinet

contes terre mereVoici un recueil de neuf contes puisés dans le monde entier : un conte amérindien d’Amazonie, un conte arekuma du Venezuela, un conte aborigène d’Australie en passant par le Cap-vert ou encore le Yemen…
Neuf contes où notre planète Terre est reine. Des contes écrits par la très connue Rolande Causse (auteur à l’origine du salon du livre jeunesse de Montreuil) ainsi que par Nane et Jean-luc Vézinet. Ces histoires pleines de sagesse nous rappellent qu’il faut veiller sur notre planète, en prendre soin et surtout prendre soin de ce qui nous entoure : végétal comme animal.
Un recueil qui nous ouvre l’esprit. Chaque épopée se termine par un court poème qui nous rappelle joliment l’essentiel de l’histoire.
Vous trouverez un très beau conte où un colibri se retrouve seul à éteindre un incendie. Un animal si petit, raillé par les autres animaux qui ne comprennent pas ce que veut faire ce si petit volatile tout seul avec une seule goutte d’eau dans son bec : « oiseau moqué mais obstiné à ses amis, l’exemple a montré pour repousser le danger ».
Ou bien encore un conte des Indes, qui à travers l’histoire d’un arbre possédant un côté magique (des fruits bons et juteux à souhait) et un côté maléfique (des fruits empoisonnés), explique que l’équilibre de la nature ne tient parfois qu’à un fil. Les villageois voulant être trop gourmands décidèrent de couper les branches de l’arbre du côté maléfique pour ne garder que le côté magique et gourmand de l’arbre. Quelle erreur : « branche abbatue équilibre rompu l’arbre mourut. »

Cet album est magnifiquement mis en valeur par les illustrations d’Amélie Fontaine qui soulignent parfaitement ces belles histoires.

portraits

Editions Gallimard Jeunesse – collection Giboulées – 14€50
Dès 7-8 ans

LE CHOEUR DES FEMMES – Martin Winckler

choeur femmesJean Atwood est interne dans un hôpital et major de promo. Son but : devenir chef de clinique en chirurgie gynécologique. Mais avant d’obtenir ce poste, elle devra faire un passage obligé dans le service dédié à la « médecine de la femme » du docteur Franz Karma.
Ce service reconnu doit sa réputation à une pratique de la médecine aux antipodes de celle enseignée dans les universités, car elle est construite en priorité sur l’échange patient/médecin.
La rencontre entre Jean Atwood et Franz Karma risque de faire des étincelles. Elle, qui sort de l’université et qui n’a qu’une seule envie : opérer, tenir un scalpel, faire des interventions risquées et lui qui insiste pour que son élève prenne le temps d’écouter et de comprendre toutes ces femmes.
Ce choeur de femmes rythme le livre : des femmes perdues, des femmes angoissées mais aussi heureuses qu’on les écoute, qu’on les comprenne. A chaque portrait, une nouvelle histoire, le lecteur est transporté derrière le bureau avec Jean Atwood et le docteur Franz Karma à écouter les histoires de toutes ces femmes.
Ces portraits intimes de femmes de tout âge et cette nouvelle approche de la médecine pourraient bien bouleverser l’avenir de cette jeune prodige de la médecine…

Editions Gallimard – Folio – 9€30

LA LUMIERE DIFFICILE – Tomás Gonzalez

lumiere difficileAtteint d’une dégénérescence oculaire, David ne peut plus peindre. Après avoir vécu des années à New York, il se retire dans un village en Colombie. Il se met à écrire tant qu’il est encore temps.
Il tente de recomposer avec les mots les plus justes ce qu’il a vécu : comment continuer à vivre et voir partir ceux qui nous sont chers ? Il raconte ainsi sa vie, la perte de son épouse et d’un enfant. Après un grave accident de voiture, Jacob, un de ses fils est gravement paralysé. N’en pouvant plus de cette douleur, il décide de partir pour l’Oregon où un médecin mettra fin à ses souffrances. Quoi de plus agréable que de se souvenir de sa femme et de leurs cinquante années passées ensemble…
Tomàs Gonzalez nous emmène dans la plus profonde intimité d’un homme qui s’apaise dans la rédaction de son récit. Son personnage s’interroge (comment parvenir à peindre à la perfection la lumière?); le lecteur aussi, ne passons-nous pas toute notre vie à courir après l’impossible ?

Un roman empreint de douceur et d’émotions.

Traduit de l’espagnol (Colombie) par Delphine Valentin
Editions du Seuil – 20€50

SWEET SIXTEEN – Annelise Heurtier

sweet sixteenAnnées 50, lycée dans l’Arkansas.
Neuf étudiants noirs se sont portés volontaires pour intégrer un établissement scolaire jusque là réservé aux blancs. La ségrégation est encore à l’ordre du jour et les mentalités ont encore du mal à évoluer.
Molly, une de ces élèves va devoir s’armer de patience et surtout de courage… Elle et les huit autres vont affronter au quotidien railleries, insultes et intimidations.
Cette rentrée va marquer l’Histoire par sa violence inouïe (le président Eisenhower devra intervenir pour assurer la sécurité de ces neuf lycéens).
Comment Molly va-t-elle réagir face à tant de violence ? Résistera-t-elle ou préférera-t-elle abandonner ? Trouvera-t-elle du soutien auprès de camarades ?

Un roman bouleversant inspiré de faits réels.

Editions Casterman – 12€

Dès 12 ans