KINDERZIMMER – Valentine Goby

Partager sur facebook
Facebook

kinderzimmerMila est déportée dans un camp de concentration à Ravensbrück, en Allemagne à 80km de Berlin en 1944. Un camp où séjournent environ 40 000 femmes.
Toutes essaient de trouver la force de survivre dans des conditions atroces : les maladies qui se développent et qui se propagent, le froid, les rats, les poux et surtout les punitions quotidiennes qu’elles doivent subir.
Mila ignore tout de son corps, ignore tout de la maternité. Elle ne le sait pas encore mais sa force à elle sera d’être mère.
Cette jeune femme de 24 ans découvre qu’elle est enceinte en entrant à Ravensbrück. Après de longues discussions nocturnes avec les autres femmes, Mila commence à comprendre le changement de son corps. Une autre angoisse l’envahit alors : peut-on devenir mère à Ravensbrück ? Comment vivent ces bébés et dans quelles conditions ?
Ravensbrück est le seul camp à avoir mis en place une “kinderzimmer”, une chambre pour nourrissons. Ils ont généralement une espérance de vie de 3 mois pour les plus vaillants. Les femmes accouchent (dans le silence pour ne pas déranger la garde supérieure), les bébés sont alors isolés dans un bungalow qui leur est réservé. Les mères peuvent passer voir leurs enfants 3 fois dans la journée, principalement pour les nourrir. Les premiers jours suivant la naissance, le bébé peut manger, il boit le lait de sa mère, mais bien vite le lait vient à manquer. Comment nourrir son enfant quand on est en train de perdre à chaque instant un peu de vie ?
Mila se bat, la maternité lui a donné la force de vivre à elle et ses amies. Elles feront tout leur possible pour que ces enfants vivent.

Une histoire poignante et réaliste au contexte historique fort et intéressant, qui raconte le combat de nombreuses femmes pour préserver un peu de vie et d’humanité dans leur camp.

Pour en savoir plus sur l’écriture de ce livre : cliquez ici

Editions Actes Sud – 20€

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu