TOXIQUE-SAMANTA SCHWEBLIN

Amanda passe ses vacances avec sa fille Nina, dans la campagne argentine. Elle y fait la rencontre de la troublante  Carla qui lui confie rapidement son terrible passé et la « maladie » de son fils, David.

Sous forme de dialogue ensommeillé, à mi-chemin entre hallucination et souvenir, ce roman nous perd dans l’espace et le temps. Où est Nina? Qu’est-il vraiment arrivé au petit David?

De son écriture nerveuse, Samanta Schweblin questionne la relation mère-enfant, ici étouffante et qui conduit à des peurs irrationnelles. Il est bien ici question de peur et de fatalité. On ne sait d’où vient la « contamination », ni comment la guérir.

Parfois à la limite du fantastique, ce récit nous immerge dans une ambiance énigmatique et dérangeante. On tourne frénétiquement les pages: difficile de s’arrêter avant la fin.

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Aurore Touya
Chez Gallimard- 14€

MADGERMANES – Birgit Weyhe

José, Basilio et Annabella, ou la stupéfiante histoire des Mozambicains allemands.

Quelques années après la publication de La Ronde, un ouvrage qui m’avait beaucoup plu, les éditions Cambourakis édite la nouvelle bande dessinée de l’auteur allemande Birgit Weyhe. Elle y raconte l’histoire pour le moins étonnante des Mozambicains est-allemands… Suite à la Révolution des Oeillets de 1974, le Mozambique, colonie portugaise, gagne son indépendance ; dans la foulée un régime socialiste est mis en place par le Frelimo, parti indépendantiste qui mena la guerilla contre les Portugais. Avec la promesse d’une formation, 16000 Mozambicain(e)s sont partis pour l’Europe, et en particulier l’Allemagne de l’Est. Birgit Weyhe, à partir des témoignages qu’elle a recueillis, reconstitue trois parcours emblématiques. La difficile intégration, la désillusion quant aux emplois et à la formation promis, la fin de leur contrat à la chute du Mur de Berlin, l’impossible retour au pays, la spoliation ; mais aussi le disco des années 70, et les histoires d’amour ! Avec ces trois caractères très différents, deux hommes et une femme, ce sont trois manières d’aborder une affaire bien complexe : ces histoires de vie, qu’on croirait impensables, sont proprement bouleversantes. Le dessin de Birgit Weyhe en noir et blanc, avec un côté naïf, très concentré sur les visages, aux perspectives vacillantes, dit très bien toute la fragilité de ces émigrés.

Une version live de cette chronique pour le site boulevard de la bd !

Traduit de l’allemand par Elisabeth Willenz.

Cambourakis – 24 €

LA DARONNE – HANNELORE CAYRE

Avec La daronne, Hannelore Cayre vient de remporter le prix du festival Quai du polar et c’est amplement mérité ! J’ai adoré ce polar à la fois intelligent, original et drôle. Autant que j’avais aimé l’hilarant Ground XO paru il y a quelques années chez le même éditeur (disponible en format poche).

L’héroïne du roman, Patience Portefeux alias la daronne est traductrice de l’arabe et collaboratrice régulière de la police pour qui elle assure la traduction des écoutes téléphoniques. Un job qui lui donne l’occasion de recueillir des informations sensibles liées à des trafics aussi rémunérateurs que délictueux. C’est forcément tentant d’en profiter quand l’occasion se présente et qu’on tire le diable par la queue, entre deux grandes filles qu’on aimerait pouvoir aider et la maison de retraite d’une vieille mère sénile à régler chaque mois. D’autant que qui pourrait soupçonner cette femme si discrète et pour tout dire un peu terne ?

Voilà le point de départ de ce super polar riche en personnages hauts en couleurs. L’écriture est très enlevée, Hannelore Cayre développe une véritable empathie pour ses personnages. Plus je progressais dans ma lecture, plus le roman me faisait penser à ceux de Iain Levison. Si vous avez aimé Trois hommes, deux chiens et une langouste, Un petit boulot, ou Une canaille et demie, sûr que vous allez adorer La daronne d’Hannelore Cayre.

Editions Métailié – 17 euros

LES AVENTURES DE LOUP GRIS – Gilles Bizouerne & Ronan Badel

Que ceux qui ont peur du loup approchent : Loup Gris est un sympathique et malheureux prédateur, vous ne risquez rien en sa compagnie, si ce n’est des fous rires ! Dans La bonne humeur de Loup Gris, il essaie de manger un bouc, des porcelets, un mouton, et même un cheval. Mais tous ces animaux sauront être bien plus malins que ce balourd. Le jour où Loup Gris est devenu bleu raconte comment il tombe dans une jarre de peinture bleue, et de quelle façon il espère en tirer avantage en abusant une chèvre, un coq et un âne. C’est sans compter sur la pluie et l’ours… La troisième aventure, tout juste parue, Loup Gris et la mouche, met en scène Loup Gris qui avale (enfin) animaux sur animaux et subit de multiples métamorphoses, à son grand désarroi !

Gilles Bizouerne et Ronan Badel forment une fine équipe : les textes du premier, avec des jeux de répétitions et d’accumulation, sont très amusants à raconter et à écouter, et les dessins du second rendent bien vivantes les facéties de tous ces animaux. Et il y a toujours un petit lapin à chercher à chaque page… encore un autre animal qui échappe à Loup Gris !

A partir de 3 ans.

Didier Jeunesse – 12,50€

 

A NOS AMOURS – Jean-Paul Nishi

Les liaisons dangereusement décalées d’un Japonais et d’une Française !

Le plus francophile des mangaka revient : nous avions fait connaissance en 2012 avec Jean-Paul Nishi grâce à A nous deux, Paris ! (il avait poursuivi avec Paris, le retour !  et Paris toujours ! ). Il continue d’explorer la culture française, mais par un nouveau biais : le mariage et la parentalité ! Cet antihéros, mi-loser, mi-candide, a en effet trouvé pour femme une Française, (ou plutôt elle l’a trouvé lui) et les voici parents d’un petit garçon.

Avec son regard distancé, et sa volonté d’analyser et de comprendre, il décrit le quotidien de ce couple mixte : les petits trucs mystérieux, et les autres qui énervent, les façons de faire différentes et les usages complètement  hermétiques (la bise, encore et toujours la bise !). En racontant ses impressions dans le désordre, et non pas selon un schéma linéaire rencontre-mariage-enfant, Jean-Paul Nishi nous surprend régulièrement : son sens de l’autodérision et de l’humour est mordant ! Son expérience de la crèche est à pouffer de rire et on s’attache singulièrement à ce personnage un peu inadapté aux standards japonais.

Traduit du japonais par Corinne Quentin

Kana – 12 €

Les Tomes 2 sont là !!

Vous avez adoré les premiers volets de ces séries et vous n’en pouvez plus d’attendre la suite? Bonne nouvelle, les tomes 2 sont arrivés !! Vous allez enfin pouvoir poursuivre les aventures de vos héros préférés!

Foxcraft: Les anciens T.2

Foxcraft : Les anciens – Inbali Iserles

Toujours à la recherche de son frère disparu et poursuivie par les Possédés, Isla rencontre de nouveaux personnages. Haiki est son nouveau compagnon de route, c’est un renard rusé mais qui ne maîtrise  vraiment pas la Foxcraft. Ensemble ils vont parcourir marais et forêts dans l’espoir de rejoindre les anciens et de sauver Pirie.
Jusqu’où Isla ira-t-elle pour sauver son frère?
Un nouveau tome palpitant et plein d’aventures!

Dès 10 ans.

Traduit de l’anglais par Nathalie Serval
Albin Michel Jeunesse Wiz -13.50€

 

Les compagnons de la Cigogne: Le Fantôme des Trois Châteaux

Les compagnons de la Cigogne : Le Fantôme des Trois Châteaux – Sophie Humann

Nouvelle enquête pour nos courageux Compagnons de la Cigogne!
En vacances à Ribeauvillé en Alsace, Gaspard, Basile et Margot, vont tenter de retrouver qui a volé le précieux trésor de Ribeaupierre. Mais une rumeur dit qu’un fantôme hante la ville et le château! Vont-ils réussir à démasquer le coupable?
Cette nouvelle enquête saura ravir les amateurs de frissons!

Dès 10 ans.
Gulfstream – 12.90€

 

Shikanoko : La Princesse de l’Automne

Shikanoko : La Princesse de l’Automne de Lian Hearn

Après avoir agressé la Princesse de l’Automne et tenté d’assassiner le jeune empereur, sous l’emprise du prince abbé, Shikanoko se retrouve à nouveau seul avec son masque brisé.
Pris de remords, il va tenter de retrouver les deux enfants et de les protéger. Mais une nouvelle série d’épreuves l’attend. Les catastrophes naturelles se succèdent et les guerres de pouvoir continuent.
Ce nouvel épisode est plein de rebondissements, d’action et de suspense.
Le tome 3 est déjà prévu pour le mois d’août!

Dès 14 ans.

Traduit de l’anglais par Philippe Giraudon
Gallimard jeunesse – 14.90€

SAMEDI 22 AVRIL, JULES ET LE CHAT MARCEL RENDENT VISITE AUX BUVEURS D’ENCRE

Samedi 22 Avril à 11h


l’illustratrice Jules
vient nous présenter
les aventures du chat Marcel
pour notre plus grand plaisir!

Marcel s’invite dans vos contes préférés et vous en raconte la véritable histoire : Boucle d’or, Le Chat Botté et Le Petit Chaperon rouge, ce chat Marcel est décidément partout! A découvrir aussi, le très joli Mon papa et moi. Ses albums sont publiés aux éditions Gautier Languereau.

 

Nous vous attendons avec impatience pour cette super séance de dédicace!

Un grand merci à Jules pour sa visite : quelques photos souvenirs…

vendredi 21 avril, rencontre avec Anne Savelli autour de Décor Daguerre

photo Francesca Montovan

VENDREDI 21 AVRIL A 19H30,  ANNE SAVELLI AUX BUVEURS D’ENCRE

« Un livre, pour moi, est un ensemble de livres constitués de fragments », dit Anne Savelli.

Fragments nés de déambulations, fragments issus de projets qui se rencontrent, cohabitent, s’habitent mutuellement et parfois se percutent… Depuis 2007, l’année de la parution de son premier livre Fenêtres, open space (*), depuis plus longtemps en fait, depuis qu’elle écrit sur la toile, Anne Savelli fait entendre une voix profondément originale, construit une oeuvre riche et cohérente  qui refuse les chemins balisés d’une fiction purement narrative.

Quatre ans après l’avoir reçue à l’occasion de la parution de Décor Lafayette, nous aurons le plaisir d’accueillir à nouveau Anne Savelli à la librairie vendredi 21 avril à 19 heures 30.  Elle nous présentera Décor Daguerre, deuxième volet de la « trilogie des décors » qui vient de paraître aux éditions L’attente et nous en lira des extraits.  Anne Savelli nous parlera de son travail d’écriture,  de ses thèmes de prédilection, de l’importance du numérique dans son écriture et de la manière dont ce media l’influence. Elle répondra aux questions que lui poseront ses lectrices et lecteurs. Pour patienter jusqu’au 21, nous vous conseillons la très intéressante interview accordée par Anne au magazine culturel Diacritik.

Retrouvez Anne Savelli sur son site fenêtre open space, sur L’air Nu, le site consacré à la littérature numérique qu’elle a co-créé et auquel elle contribue régulièrement ainsi que sur twitter.

Une séance de signatures et un pot amical concluront cette soirée.

LA MALEDICTION DE GUSTAVE BABEL – Gess

Quand « Les Mystères de Paris » cueillent « Les Fleurs du Mal »…

Gustave Babel avait un don et un travail peu ordinaires : il parlait et comprenait toutes les langues et exerçait la profession d’assassin pour le compte de la Pieuvre, une organisation mafieuse parisienne. Le récit commence le jour de sa mort, en 1925, en Argentine : le temps de son agonie, nous remontons le fil de ses souvenirs. A commencer par le jour où ce tueur consciencieux voit son quotidien bien réglé se gripper : sa victime désignée, Hutchinson, est déjà morte, et prête à être enterrée. Mais son fantôme vient hanter Gustave. Ses contrats suivants tourneront tout aussi étrangement : fantômes et cauchemars troublent cet assassin indifférent, quasi somnambule, et font ressurgir un passé enfoui par l’Hypnotiseur, terrifiant personnage…

Gess compose un tableau fort réussi : les bas-fonds parisiens de la Belle Epoque, peuplés de gueules et de mauvais garçons inoubliables, sont parfumés aux Fleurs du Mal, le livre de chevet de Gustave Babel, qu’il récite souvent. Ce mélange de rêves, de cauchemars, de poésie donne une tonalité envoûtante au récit. Et la maquette soignée, avec un dos toilé et une couverture en gaufrage qui fait ressortir cet étonnant protagoniste tenant dans une main un livre et du bout des doigts de l’autre main un revolver, parfait cet aspect de grimoire, et de vieux récit légendaire.

A écouter aussi sur FPP !

Delcourt – 24,95€

Art et nature à Chaumont-sur-Loire – Chantal Colleu-Dumond & Eric Sandler

Les jardins de Chaumont-sur-Loire sont célèbres dans le monde entier et le domaine de Chaumont invite chaque année les plus grands noms du Land Art à célébrer à travers leurs oeuvres « le lien entre art, nature et patrimoine ». Je n’ai pas encore le plaisir de connaître l’endroit mais je pense que je vais me précipiter là-bas dès que j’en aurai la possibilité car le livre que je vous présente ici et qui vient tout juste de paraître présente des oeuvres d’une beauté à couper le souffle. Si vous appréciez les créations de Goldsworthy, de Nils-Udo (que vous retrouverez ici) vous allez vous régaler en découvrant d’autres artistes aux réalisations tout aussi belles et poétiques. Cet ouvrage rassemble pour la première fois le travail de 46 créateurs invités depuis 2008. Offrez-vous déjà une petite balade virtuelle en visitant le site très riche et très bien fait du domaine de Chaumont.

Editions Flammarion – 40 euros