PARC AVENUE – Jerry Wilson

Partager sur facebook
Facebook

PARAVENUE Zanzibar est un tout nouvel éditeur, spécialisé dans la littérature américaine. Avec moins d’un an au compteur, Zanzibar propose déjà 7 ou 8 bouquins, une (très belle) revue trimestrielle et prévoit d’éditer une vingtaine de titres en 2010. Un projet ambitieux, donc, à qui on souhaite bon vent, car au vu de ce que nous avons eu entre les mains, il semble que l’éditeur ne manque ni de bonnes idées ni d’originalité.
La preuve, ce recueil de nouvelles traduit en français alors qu’il n’est jamais sorti aux Etats-Unis. Il met en scène des personnages récurrents, autour de la figure de Dick Swiveller, park ranger chargé de l’entretien des parcs dans l’état de l’Idaho (c’est également la profession de l’auteur). Routards, sans abri, pensionnaires du parc depuis des années pour certains, personnages borderline ou ayant trouvé une certaine stabilité dans leur marginalité, ils forment une petite société que le narrateur ne juge ni ne méprise, parfaitement conscient que ce qui le sépare d’eux (un toit, un boulot) est finalement peu de chose, compte tenu de leurs multiples points communs : un itinéraire cabossé, une relation problématique avec l’alcool…
Jerry Wilson fait vivre ses personnages et les situations avec beaucoup de talent et d’empathie. Cela donne un recueil de nouvelles tout à fait remarquable, et qui mérite votre lecture.

traduit de l’anglais (E.U.A) par Luc Baranger et Matthias Hagchemo

Editions Zanzibar – 14 euros

Pour poursuivre la lecture