ORMUZ – Jean Rolin

Partager sur facebook
Facebook

ORMUZ On retrouve avec plaisir l’humour distancié de Jean Rolin et ses héros improbables, partis cette fois poursuivre leurs chimères au Moyen-Orient.

Traverser à la nage le détroit d’Ormuz ? L’exploit est au moins aussi géostratégique que sportif, deux dimensions que Wax, héros putatif de cette traversée, semble n’avoir cerné que très partiellement.

Mais de Wax, il n’est en fait guère question. C’est aux pas du factotum que l’on s’attache, l’homme chargé par Wax de préparer le projet. Un projet auquel il a dès le départ bien du mal à croire, et les difficultés qu’il rencontre -sans même parler de la disparition de Wax- ne sont pas de nature à le faire changer d’avis.

C’est nonchalamment drôle, on sourit tout au ong des deux cents et quelques pages, et figurez-vous, même, qu’on y apprend des choses. Chaudement recommandé pour démarrer la rentrée du bon pied.

éditions P.O.L – 16 euros

Pour poursuivre la lecture