NO ANGEL – Jay Dobyns

Partager sur facebook
Facebook

NOANGEL Ce bouquin est sorti il y a presque un an, et figurez-vous que j’étais passé complètement à côté. Mais vlatipa que la semaine dernière, un client nous commande un bouquin sur les Hells angels (on voit passer de drôles de types, un jour je vous raconterai). Manque de bol, c’était pas le bon livre. Avant de renvoyer la chose, j’ai quand même jeté un oeil dessus… et je me suis littéralement fait happer par l’objet, dont je vais terminer la lecture de soir. 500 pages sur des graisseux en Harley, pour moi qui ai du mal à conduire une mobylette, ce n’était pas gagné.

Faut dire que pour coucher noir sur blanc son expérience, Jay Dobyns – flic infiltré pendant 2 ans chez les Hells Angels (c’est le bambin en photo sur la couv’)- s’est fait aider par un certain Nils Johnson-Shelton, et il n’a pas choisi un manchot parce qu’on s’y croirait (bravo aussi au traducteur, Daniel Lemoine). C’est vraiment très vivant, et on ressent bien la fascination que suscitent les Hells Angels sur le flic infiltré, ainsi que les difficultés de Jay Dobyns à gérer le truc au quotidien.
Forcément, c’est pas le bouquin qui va faire consensus et constituer le super cadeau d’anniversaire pour Belle-Maman, mais si vous êtes fans de The Shield, ou lecteur de polars américains tendance hardcore, vous pouvez utilement jeter un oeil là-dessus, parce que cela a de bonnes chances de vous plaire. Et si vous êtes définitivement convaincu et que vous avez envie de rejoindre les Hells Angels, vous avez du bol, parce que les bureaux du chapitre français des Hells (cest le terme consacré si j’en crois Dobyn) se trouve juste à côté de chez vous, à la Chapelle. Merci de ne pas vous recommander de moi, je ne cherche pas d’ennuis…

traduit de l’anglais (E.U.A) par Daniel Lemoine 13è note Editions – 19 euros

Pour poursuivre la lecture