MOTORMAN – David Ohle

Partager sur facebook
Facebook

motorman Ce petit bouquin de 150 pages à peine est une véritable mine de poésie et d’inventivité à ciel ouvert. Ouvrez Motorman au hasard, et vous y piocherez à coup sûr sur une image absurdement drôle, poétique, renversante…. Je le sais, car j’ai fait l’essai plusieurs fois, essai toujours concluant et c’est ainsi que ce petit livre, j’ai fini par le lire en entier, et je vous engage à en faire autant.

L’écriture expérimentale, c’est pas trop mon truc, d’habitude. Mais j’ai vraiment été bluffé par cet OVNI littéraire qui nous vient tout droit des années 70. Livre culte paraît-il, nous explique la longue et souvent drôle préface signée Ben Marcus (à lire absolument). L’histoire, parce qu’il y a une histoire, se passe dans un monde qui pourrait être le nôtre, sauf qu’y brillent deux soleils, qu’on y croise des engelés et que Big Brother a de constantes remontées d’acide. Côté ambiance, on est entre les Marx Brothers et David Lynch. Un livre comme cela, il n’en sort pas chaque année, ce serait dommage de rater celui-ci…

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Nicole Richard

Editions Cambourakis – 18 euros

Pour poursuivre la lecture