MEMOIRES D’UN LIBRAIRE PORNOGRAPHE – Armand Coppens

Partager sur facebook
Facebook

pornographe Voici une fantaisie littéraire hardiment troussée, qui prouve, n’en déplaise à certains, qu’humour et érotisme peuvent faire très bon ménage. Un livre drôle plus qu’osé et surtout excellemment écrit, qui nous conte l’histoire d’un libraire (un bouquiniste, en fait) spécialiste du fameux “second rayon”. L’auteur et narrateur n’hésite pas à payer de sa personne pour satisfaire les goûts parfois particuliers de sa clientèle, tandis que le lecteur y parfait sa culture littéraire aussi, apprenant au détour d’une page que l’auteur de Bambi signa également quelques romans pornographiques.

Ces mémoires forment un texte d’une grande élégance, à mettre dans (presque) toutes les mains. Le texte est semble-t-il traduit de l’anglais, mais j’ai un peu de mal à le croire, tant la langue est fraîche et naturelle. Si j’arrive à tirer les vers du nez de l’éditeur, je vous en dirai plus, et dans le cas contraire j’adresse toutes mes félicitaitons à la traductrice créditée. Le texte est précédé d’une plaisante préface signée d’Emmanuel Pierrat, avocat de la profession et spécialiste reconnu de la chose érotique.

Traduit de l’anglais par Françoise Maleval

Editions du sonneur – 18 euros

Pour poursuivre la lecture