MEMOIRES D’UN AVALEUR DE SABRES – Daniel Mannix

Partager sur facebook
Facebook

mannix Le jeune Daniel Mannix a une vingtaine d’années lorsqu’il décide, sur un coup de tête, de rejoindre l’une des nombreuses troupes de forains qui sillonnent les routes américaines dans les années 30. L’aventure va durer un an, au cours de laquelle il va devenir cracheur de feu puis avaleur de sabres et même de néons, le fin du fin de la spécialité puisqu’ils vous éclairent de l’intérieur. Effet garanti, et âmes sensibles s’abstenir !

Ces mémoires se dévorent de bout en bout, pour peu qu’on s’intéresse à l’atmosphère magique des fêtes itinérantes, si typiques de l’Amérique de ces années là. Forcément, on pense à Freaks, et c’est vrai que là aussi on se prend de sympathie pour des personnages plus haut en couleurs les uns que les autres : fakirs, télépathes, diseuses de bonne aventure… et même un “homme autruche” qui régurgite des rats vivants. Mémoires d’un avaleur de sabres est un passionnant récit d’aventures qui peut également intéresser un jeune public, à partir de treize ou quatorze ans

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Jeanne Toulouse et Nicolas Vidalenc.

Les fondeurs de briques – 21 €

Pour poursuivre la lecture