LUCKY IN LOVE – George Chieffet & Stephen Destefano

Partager sur facebook
Facebook

lucky in loveLucky mesure 1m60, et vit à New York ; il a 15 ans en 1942, et attend avec impatience de perdre son pucelage. Entre les combines de son pote Babe et les westerns, il grandit dans le quartier populaire de Little Italy, avant le grand saut : il s’engage dans l’aviation (quoique les filles préfèrent les uniformes des marins) et devient mécanicien. On suit le cheminement amoureux, amical, professionnel de ce petit personnage : de la base aérienne au retour à New York après la démobilisation, il quitte le monde de l’adolescence.
Le trait délicieusement rétro, qui rappelle les comics des années 40, a une énergie et un pep’s des plus plaisants, mais ne masque cependant pas les inquiétudes et les angoisses de Lucky. Personnage de cartoon au physique risible, et à la gouaille populaire, il appartient à un monde de gens simples, qui souffrent de la guerre. En introduisant par exemple le personnage de père de soldat mort à la guerre (qui se régale des mensonges à la gloire de son fils que Lucky lui raconte) puis celui du vétéran terriblement blessé, les auteurs troublent l’image de cette Amérique triomphante, et donnent une belle profondeur au récit.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Fanny Soubiran

Cà & Là – 14 €

Pour poursuivre la lecture