L’IDEE RIDICULE DE NE PLUS JAMAIS TE REVOIR – Rosa Montero

Partager sur facebook
Facebook

lidée

Voici un texte magnifique, lumineux sur un sujet douloureux : la perte de l’être aimé. Quelques temps après avoir perdu son compagnon, Rosa Montero est chargée par son éditrice espagnole et amie d’écrire une préface au court journal que tint Marie Curie les mois qui suivirent le décès brutal et accidentel de son mari Pierre. Une oeuvre littéraire qui fut aussi un travail de reconstruction personnel pour Rosa Montero. A un siècle de distance, l’écrivaine confronte son expérience à celle de la femme de sciences, nous fait pénétrer dans l’intimité de ce couple si peu ordinaire que constituèrent les Curie. L’idée ridicule de ne jamais te revoir est également un très beau portrait de la femme passionnée et combative qu’était Marie Curie, qui dut toute sa vie lutter contre le machisme et la misogynie. Un livre pour tous et pour chacun, qui nous donne la chance de partager quelques heures d’intimité avec deux femmes magnifiques, chacune à sa manière.

Traduit de l’espagnol par Myriam Chirousse
éditions Métailié – 17 euros

 

Pour poursuivre la lecture