LES LECONS DU MAL – Thomas H. Cook

Partager sur facebook
Facebook

lecons du malAprès Les Feuilles mortes, le nouveau roman noir de Thomas H. Cook est publié par les éditions du Seuil : dans les années 50, dans l’Etat du Mississipi, un professeur, Thomas Branch, issu de la haute bourgeoisie, dispense un cours thématique sur le mal, à des lycéens de condition modeste. L’un d’eux est le fils d’un meurtrier. Et je ne vous en dirai pas plus, puisque l’auteur prend un malin plaisir à proposer de nombreuses fausses pistes…

L’ensemble paraît de prime abord pompeux (le titre, le ton du narrateur, quasi prophétique, et la couverture aussi, au cas où vous n’auriez toujours pas compris), où l’on vous annonce le pire sans le préciser, et où le suspense est maintenu jusqu’à la dernière ligne. Mais il convient parfaitement au climat du Sud des Etats-Unis et au personnage de Thomas Branch, dont la splendeur familiale est révolue et qui se complaît dans sa supériorité intellectuelle. Thomas H. Cook s’amuse, manipule ses personnages et son lecteur, avec une forme de sadisme raffiné, comme un supplice de Tantale narratif (“vous n’aurez jamais le fin mot de l’histoire…”). Un roman efficace, qui vous met sur des charbons ardents.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Philippe Loubat-Delranc.

Le Seuil Policiers – 21,50 €

Pour poursuivre la lecture