LE SINGE DE HARTLEPOOL – Lupano & Moreau

Partager sur facebook
Facebook

SINGE Nous sommes en 1814, à la fin des guerres napoléoniennes, sur un bateau de la marine française commandé par un officier particulièrement obtus. Pris dans une terrible tempête, le navire fait naufrage sur les côtes anglaises, près du village de Hartlepool. Seul survivant, la mascotte du bateau, un chimpanzé nommé Nelson. Nelson va être capturé par les pêcheurs de Hartlepool, et c’est là que l’histoire, tirée d’un fait réel, se hisse au niveau d’une fable ou d’un conte cruel. Aux yeux d’un pêcheur anglais du début du 19ème siècle jamais sorti de son village, à quoi peut bien ressembler un français ? A quelque chose de pas très ragoûtant, forcément. Que celui qu’on vient de découvrir dans l’épave du bateau soit couvert de poils, pousse des cris et morde tout ce qui passe à sa portée n’est guère étonnant quand on connait les manières de ce peuple répugnant. Puisque l’Angleterre est un pays civilisé et policé, le « Français » va être traduit en jugement avec juge, procureur, avocat, la totale !
La suite de cette singulière histoire est racontée dans le très bel album de Lupano et Moreau. Sans dévoiler la fin, on peut toutefois préciser que ni la tolérance ni l’intelligence humaine n’en sortent grandies. A lire et à méditer.

Delcourt – 14,95 euros

Pour poursuivre la lecture