LE ROMAN DU MARIAGE – Jeffrey Eugenides

Partager sur facebook
Facebook

roman du mariageMadeleine finit son deuxième cycle de littérature à l’université de Brown en 1982. Elle est amie depuis la première année universitaire avec Mitchell, jeune homme timide, intéressé par l’histoire des religions, qui l’aime à distance. Elle est amoureuse de Leonard, qu’elle a connu à un cours de sémiotique (les descriptions de ce cours sont drolatiques) et qui se destine à la recherche scientifique. Du triangle amoureux classique, Jeffrey Eugenides extrait un portrait de génération précis et profond. Ses analyses psychologiques dépassent le chassé-croisé sentimental et investissent l’histoire de famille, les rapports à la littérature, au sacré, à la folie, de chacun des personnages. Le lecteur est invité dans leur intériorité, dans toute sa complexité ; Eugenides prend son temps, et s’attarde sur diverses facettes : l’attachement de Madeleine au roman anglais, les interrogations métaphysiques de Mitchell, les crises maniaques de Leonard. Nous les suivons lors du passage, flou et dangereux, à l’âge adulte. Et l’on s’attache diablement à eux.
Du bonheur de lecture en barre.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Olivier Deparis.

L’olivier – 24 €

Pour poursuivre la lecture