LE RETOUR DE SILAS JONES – Tom Franklin

Partager sur facebook
Facebook

silas On devait déjà à Tom Franklin un “western social” époustouflant : La culasse de l’enfer. Il revient aujourd’hui avec un roman noir plus classique mais tout aussi réussi. Le retour de Silas Jones, c’est l’histoire croisée de deux hommes sur une vingtaine d’années. Nous sommes dans le Mississippi des années 70. Silas et Larry sont tous deux adolescents et c’est semble-t-il leur seul point commun. Silas est noir, Larry est blanc. Silas vit seul avec sa mère, dans des conditions matérielles très difficiles. Larry a ses deux parents, mais les relations avec son père sont difficiles. Ce dernier a du mal à se reconnaître dans le garçon timoré et empoté, qui est souvent pris comme bouc émissaire à l’école. Malgré leurs différences, une relation s’instaure entre les deux garçons, qui ressemble à de l’amitié. Jusqu’au jour où une adolescente disparaît. Tout accuse Larry, mais on ne peut trouver aucune preuve contre lui. Il restera donc en liberté, mais ostracisé. Plus personne ne lui adresse la parole; seuls les ados en virée font parfois le détour jusqu’à chez lui pour balancer des immondices ou l’insulter.

Les années passent. Silas, après des études assez vite avortées est revenu dans sa ville natale, où il occupe le poste d’adjoint du shériff. Lui aussi a coupé tous les ponts avec Larry. Jusqu’au jour où un meurtre va à nouveau braquer les projecteurs sur celui-ci et conduire Silas à enquêter et reprendre contact.

Le retour de Silas Jones nous plonge dans une société violente, étouffante car extrêmement codifiée. Un superbe roman à lire en priorité dans cette rentrée de janvier.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Michel Lederer

Albin Michel – collection Terres d’Amérique – 22,90 euros

Pour poursuivre la lecture