LE PRODIGE – Roy Jacobsen

Partager sur facebook
Facebook

JACOBSEN Nous sommes au tout début des années 60, dans la banlieue d’Oslo. Finn est un garçon d’une dizaine d’années, douze peut-être, qui vit seul avec sa maman depuis que son père les a quittés il y a quelques années pour rejoindre une autre femme. Finn et sa mère, vendeuse dans un magasin de chaussures mènent depuis une existence paisible et modeste, un peu tristounette peut-être, mais illuminée par l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre. Cette quiétude est chamboulée quand arrive à la maison une petite fille, Linda, qui se trouve être la demi-soeur de Finn. Le comportement de Linda est étrange, elle est presque muette. Sa présence va modifier la place de Finn dans la cellule familiale, d’autant que la mère de Finn doit sous-louer une chambre du petit appartement – la chambre de Finn – à un parfait étranger afin de couvrir une partie des dépenses du foyer.

Le prodige est un magnifique roman d’apprentissage qui saisit avec beaucoup de justesse et de sensibilité les changements qui s’opèrent chez le jeune Finn, désormais responsable d’une petite fille qui se trouve être peut-être un peu différente. Une petite fille qu’il aime mais avec laquelle il doit partager désormais l’amour maternel. Pour quelle raison d’ailleurs sa mère s’attache-t-elle autant à Linda, que son défunt mari a eu avec la femme pour laquelle il l’a quittée ? Un secret familial explique-t-il cette relation ?

traduit du norvégien par Alain Gnaedig

Editions Gallimard – 22 euros

Pour poursuivre la lecture