LE PRISONNIER – Anne Plantagenêt

Partager sur facebook
Facebook

prisonnier Unité de temps, de lieu et d’action : le procédé narratif choisi par Anne Plantagenêt sert admirablement son propos : décrire les quelques heures de la relation entre Papa, un révolutionnaire légendaire à bout de course, lâché par les siens et capturé par les jeunes du village et Julia, la très jeune institutrice, abandonnée par l’homme dont elle est amoureuse, et qui sombre peu à peu, dans ce village perdu où elle ne peut ni ne veut s’intégrer.

Anne Plantagenêt ne donne aucune indication de lieu ni d’époque pour ce huis-clos, même si on pense forcément aux derniers moments de Che Gueverra. Un beau texte, humain et sensible qui se lit d’une seule traite.

Stock – 14,50 euros,

Pour poursuivre la lecture