LE CRIME DE MARTIYA VAN DER LEUN – Mischa Berlinski

Partager sur facebook
Facebook

crime de martiyaUn jeune journaliste américain tombe sur l’histoire d’une anthropologue américaine qui depuis 20 ans croupit en prison en Thaïlande suite au meurtre d’un missionnaire. De fil en aiguille, il retrace cette étrange aventure, et s’intéresse à la meutrière, mais aussi à sa victime, et aux dyalos, cette ethnie que Martiya étudiait.

Enquête criminelle, journalistique, anthropologique, psychologique : Mischa Berlinski se joue des genres et construit une passionnante intrigue aux nombreuses ramifications. Les généalogies de Martiya (fille d’un éminent linguiste hollandais et d’une Indonésienne) et de sa victime David (dont les aieux d’origine américaine sont missionnaires depuis trois générations en Asie) constituent en soi deux romans familiaux des plus aboutis. En ajoutant une dimension anthropologique mi-réaliste, sur les affres de l’enquête de terrain, mi-fictive, avec cette ethnie inventée mais absolument crédible, il fait de ce roman une curiosité littéraire particulièrement captivante.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Renaud Morin.

Albin Michel – 22,90 €

Pour poursuivre la lecture