LE CLUB DES INCORRIGIBLES OPTIMISTES – Jean-Michel Guenassia

Partager sur facebook
Facebook

club des incorrigiblesMichel a 12 ans en 1959 ; il est un élève médiocre, et pire encore en maths, à Henri IV mais joue au babyfoot comme un virtuose. Au Balto, à Denfert, il va passer du baby au club d’échecs de l’arrière-salle, celui des incorrigibles optimistes, qui rassemble des émigrés de l’Est. L’apprenti joueur devient leur confident et ami et recueille leurs histoires d’exil.

La galerie de portraits de ces émigrés soviétiques, hongrois, polonais, grecs et allemands est particulièrement réussie : les histoires rocambolesques ou kafkaïennes s’enchaînent, toutes différentes les unes des autres. Nostalgiques de Staline ou du tsar, ils illustrent la complexe réalité de l’ex-bloc communiste. En marge de ces récits d’émigrations, le narrateur grandit et décrit sa propre histoire, une chronique familiale faite de ruptures et de grands écarts. Un vaste roman, donc, mélange de nostalgie et d’amertume, réhaussé d’excellentes blagues soviétiques…

Albin Michel – 23,90 €

ET VOUS, QU’EN AVEZ-VOUS PENSE ?
Déjà le titre est séduisant ! l’auteur nous fait traverser le début des années 60 du point de vue d’un jeune lycéen confronté à un microcosme tout à fait singulier ! Exilés politiques, guerre d’Algérie, grands auteurs de la littérature, jeux d’échecs, rock‘n’roll et photographie… le tout dans le quartier de Montparnasse. On n’en décroche pas : un bon roman pour reprendre le rythme parisien avec un pied encore en vacances !
Alexandra

Pour poursuivre la lecture