LE CHANTEUR SANS NOM – Arnaud Le Gouëllec & Olivier Balez

Partager sur facebook
Facebook

chanteur Malgré son pseudonyme et le masque qu’il portait sur scène, le chanteur sans nom n’était ni un catcheur ni un super-héros, mais un vrai chanteur de charme qui connut son heure de gloire dans l’immédiate avant-guerre, avant de devenir le secrétaire et confident d’Edith Piaf.

Vous ignoriez l’existence du personnage ? Arnaud Le Gouëllec aussi, jusqu’au jour où il tombe par hasard sur une anthologie dans laquelle figure le chanteur sans nom, Roland Avellis pour l’état-civil. Intrigué par ce drôle d’oiseau et vite fasciné par le caractère extrêmement romanesque du personnage, il entreprend de le faire revivre en partant à la recherche de ceux qui l’ont connu et, malgré tous ses défauts, qui l’ont aimé. Menteur, affabulateur, buveur et même voleur à l’occasion le chanteur sans nom n’était sans doute pas un parangon de vertu, mais c’était un fameux boute-en-train ainsi qu’un ami fidèle. Ce qui fait dire à Charles Aznavour, “Il nous a tellement donné en échange de ce qu’il nous a pris”. Phrase qui résume assez bien l’image laissée par Roland Avellis

En attendant de découvrir cet album très bien ficelé et souvent très émouvant, faites un tour sur myspace, histoire d’entendre la voix du chanteur sans nom.

Glénat -20 euros

Pour poursuivre la lecture