LA NUIT LA PLUS LONGUE – James Lee Burke

Partager sur facebook
Facebook

burke Eté 2005 : le cyclone Katrina dévaste la Nouvelle-Orléans, livrant la ville aux pillards. Comme tout ce que la Louisiane compte de policiers, Dave Robicheaux est appelé pour prêter main forte à la police de la ville, complètement débordée par l’ampleur de la catastrophe. Au milieu de la désolation qu’a semée Katrina, Robicheaux va tenter de démêler un écheveau où s’entremêlent crime raciste, désir de vengeance, arnaques et réglements de comptes. Une intrigue un tantinet complexe, mais qui ne découragera pas le lecteur, car les personnages ont tous une vraie épaisseur, et la narration du roman est somptueuse. James Lee Burke évoque magnifiquement l’atmosphère de fin du monde qui s’empara de la Nouvelle-Orléans, et peint avec talent et poésie les couleurs et les senteurs des crépuscules de Louisiane. Un roman beau et sombre qu’on peut conseiller au-delà du cercle des amateurs du genre policier.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Christophe Mercier
Rivages – 22 euros

Pour poursuivre la lecture