LA GRANDE EMBROUILLE – Eduardo Mendoza

Partager sur facebook
Facebook

EMBROUILLE Saluons le grand retour du coiffeur dingo (*) pour une nouvelle aventure tout aussi loufoque que les précédentes. Dans Madrid en crise, la désertion des clients sonne le glas du salon de coiffure et donne tout loisir à son propriétaire de partir à la recherche d’un vieux copain disparu en tentant au passage de déjouer les plans de mystérieux terroristes. On croisera au cours de l’aventure un vieux copain d’asile sosie de Tony Curtis, une famille de restaurateurs chinois pleinement intégrée, de faux gourous mais aussi de vrais dirigeants du G20. Très drôle, comme chaque aventure du coiffeur sans nom.

(*) voir Le mystère de la crypte ensorcelée, Le labyrinthe aux olives et L’artiste dces dames parus précédemment et tous disponible en poche

Traduit de l’espagnol par François Maspero

Le Seuil – 21 euros

Pour poursuivre la lecture