LA DERNIERE ETAPE DU TRAMP STEAMER – Alvaro Mutis

Partager sur facebook
Facebook

MUTIS Moins connu que Gabriel Garcia Marquez, Alvaro Mutis est l’autre grand écrivain colombien contemporain. Je le découvre aujourd’hui par un heureux hasard, à l’occasion de la réédition en Cahiers rouges, la belle collection de poche de Grasset, de plusieurs de ses écrits. La dernière étape du tramp steamer fait partie du cycle intitulé “Les tribulations de Maqroll le Gabier” dans lequel ce volume occupe une place un peu particulière puisque les principaux protagonistes du cycle n’y tiennent qu’une place très limitée. Vous pouvez ainsi aborder l’auteur à travers ce livre, ce qui fut d’ailleurs mon cas.

C’est l’un des plus jolis textes qu’il m’a été donné de lire ces derniers mois, un récit parfaitement ciselé, une plume impeccable qui joue avec les limites des genres du récit et du roman car Alvaro Mutis apparaît lui-même en tant que narrateur, recueillant les confidence de Jon Iturri, le personnage principal de cette histoire d’amour et de navigation, les deux étant liés inextricablement. Cependant, on n’est pas dans le registre d’une mise en abyme “classique”; et bien plus que ceux de Borges ou Cortazar, ce sont les noms de Coloane, Zweig ou Marai qui nous viennent à l’esprit à la lecture de ce petit bijou.

Traduit de l’espagnol par Chantal Mairot
Grasset – collection Les Cahiers Rouges – 7.50 euros

Pour poursuivre la lecture