L’HOMME DES VALLEES PERDUES – Jack Schaeffer

Partager sur facebook
Facebook

vallee “Il arriva dans notre vallée au cours de l’été 1889″… Dès la première phrase de ce grand petit livre, on se trouve embarqué par le récit, impossible à lâcher. Sur un thème classique du western, celui de l’homme surgi de nulle part pour affronter seul la force brute et faire respecter le droit, Jack Schaefer propose un petit joyau impeccable et épatant. L’action est rapportée par un petit garçon de 10 ans, Bob, fils d’un fermier qui doit lutter contre les intimidations du propriétaire d’un grand ranch qui veut lui ravir ses terres. L’inconnu, c’est Shane, dont on devine qu’il a gagné sa vie en maniant les armes. Il s’était arrêté à la ferme des Starett pour faire boire son cheval et prendre un peu de repos, mais il va finalement rester pour aider Joe Starett, le père de Bob, dans son combat. Une amitié va naître entre la famille et l’inconnu, elle est rapportée avec beaucoup de talent et de sensibilité. Mais rassurez-vous, L’homme des vallées perdues propose aussi son compte de bagarres au saloon et de duels impitoyables.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Eric Chédaille

editions Phebus – 8.70 euros

Pour poursuivre la lecture