KONBINI – Sayaka Murata

Partager sur facebook
Facebook
konbini sayaka murata denoel
“Nous jurons d’offrir au client le meilleur des services, afin qu’il choisisse et chérisse toujours notre magasin !”

Keiko travaille depuis 18 ans dans un Konbini, une supérette ouverte 24h/24. Cette employée zélée n’a pas son pareil pour mettre en valeur les opérations promotionnelles et réciter les formules d’usage du SmileMart. Cet uniforme qu’elle revêt avec tant de plaisir lui permet de masquer une forme d’étrangeté : prenant tout au premier degré, elle ne comprend rien aux conventions sociales. Mais son camouflage commence à prendre l’eau : elle occupe un job à mi-temps depuis trop longtemps, et son célibat devient suspect.

Konbini est un texte bref, incisif et drôle sur le conformisme. Keiko ne refuse pas le jeu des conventions, au contraire, elle souhaite s’y fondre totalement, mais elle ne comprend pas les règles. Mi-autiste, mi-enfantine, elle tente d’absorber les manières de faire et de parler de son entourage, comme un extra-terrestre sous couverture, qui peinerait à intégrer l’implicite et le sous-entendu. Le petit monde de l’entreprise, dès lors que tout est codé, et imprimé dans le manuel, devient un bocal rassurant. C’est farfelu, avec une pointe de malaise qui épice drôlement ce récif.

Traduit du japonais par Mathilde Tamae-Bouhon.

Denoël – 16,50€

Pour poursuivre la lecture