JEANNE ET MARGUERITE – Valérie Péronnet

Partager sur facebook
Facebook

jeanneMarguerite dite Guitta tombe amoureuse d’Eugène dès le premier regard, un coup de foudre tenu secret jusqu’à leurs fiançailles. Nous sommes en 1906. Lui est à Zurich pour ses études, elle à Nice. Jeanne est séduite par un inconnu sur Internet. Ils se rencontrent et n’ont plus envie de se quitter. Mais il ne reste jamais longtemps, il doit partir en mission.
Pour supporter l’absence de l’autre, elles ont choisi l’écriture. La séparation paraît ainsi moins longue. Guitta et Eugène s’écrivent tous les deux jours. D’ailleurs pour que le temps paraisse moins long, elle classe et relit toute leur correspondance régulièrement. Et Jeanne écrit des lettres à son “James Bond”, mais elle les conserve, car elle ne sait jamais où il se trouve. Un autre point commun les unit, chacune à son époque va subir les ravages de la guerre, celle de 14-18 pour la première, et des plus actuelles pour la seconde.

Deux histoires d’amour tragiques et passionnées à un siècle d’intervalle, des lettres enflammées et sensuelles, pleines de tendresse et de désespoir. Deux femmes malheureuses, seules et éperduement amoureuses, liées à leur bien-aimé à vie.

Editions Calmann-Lévy – 14.50 €

Pour poursuivre la lecture