HOTEL ADLON – Philip Kerr

Partager sur facebook
Facebook

hotel adlonNouvel opus de la série de polars mettant en scène Bernie Gunther : que les néophytes se rassurent, on peut prendre le train en marche… Hotel Adlon commence en 1934 : Bernie a quitté la police en voie de nazification intense et est devenu détective dans un palace. Les J.O. se préparent à Berlin, et les hommes d’affaires qui fréquentent l’hotel Adlon sont prêts à tout pour s’enrichir. Bernie mène l’enquête sur la mort d’un boxeur juif pour un belle journaliste américaine, une histoire qui pourrait influer sur le boycott américain des Jeux.
Composé en deux parties (la seconde se tient en 1954 à La Havane), Hotel Adlon permet d’appréhender l’évolution d’un personnage qui fuit, subit, lutte avec les phénomènes politiques violents de son époque, la mise en place du régime nazi puis le Cuba corrompu de Battista. Du personnage de détective cynique à la Philip Marlowe (quel sens du dialogue savoureux), il glisse vers le loup solitaire, qui n’hésite ni à trahir ni à se venger. Un très beau personnage de roman noir, usé par l’Histoire.

Traduit de l’anglais par Philippe Bonnet

Le Masque – 22,50€

Pour poursuivre la lecture

Fermer le menu