ESPRIT D’HIVER – Laura Kasischke

Partager sur facebook
Facebook

HIVER Un matin de Noël. Comme tous les ans, Holly s’apprête à recevoir à déjeuner la tablée des mêmes habitués : les parents et les frères de son mari, un couple d’amies proches, les collègues qu’on aimerait éviter sauf qu’on ne peut pas…

Cette année cependant, tout semble aller de travers. Holly s’est réveillée beaucoup plus tard qu’à l’habitude. Elle en conçoit un curieux malaise, qui n’arrive pas à se dissiper. Eric, son mari, parti chercher ses parents à l’aéroport est bloqué par le blizzard. Peu à peu, les invités se décommandent, le blizzard redouble d’intensité et Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement une adolescente en or, mais dont le comportement, en ce jour de Noël semble aussi détraqué que le temps.

Déjeuner en tête-à-tête avec Tatiana pourrait être une occasion de se retrouver, de faire de ce Noêl si particulier une journée inoubliable. Mais les choses se déroulent-elles jamais comme on s’y attend ? A partir de cet argument très ténu, Laura Kasischke construit un huis-clos impressionnant de maîtrise. L’écriture, à la foi poétique et terriblement efficace, instille un sentiment d’angoisse et d’oppression. Un roman de très grande qualité, assurément l’un des meilleurs de cette rentrée littéraire.

Traduit de l’anglais (E.U.A) par Aurélie Tronchet

éditions Bourgois – 20 euros

Pour poursuivre la lecture