DANS LA NUIT BRUNE – Agnès Desarthe

Partager sur facebook
Facebook

nuit bruneLe nouveau roman d’Agnès Desarthe débute par l’extrait d’un fait divers dans un quotidien régional. Première phrase choc, une annonce violente et dramatique. Jérôme apprend que le premier amour de sa fille, encore lycéenne, vient de mourir dans un accident de la route. Il va devoir l’aider à survivre après ce décès brutal, mais il en est incapable. Il préfère aller seul dans la forêt, respirer l’odeur des arbres, gratter la terre et ramper sur les sentiers.
Il souffre de voir sa fille si jeune et si malheureuse et de ne pas être à la hauteur. Il est paniqué aussi quand une américaine originale et charmante lui fait la cour. Lui, un enfant sauvage, trouvé dans la forêt par un couple. Si au moins il connaissait ses origines, il se sentirait plus fort… Il est si angoissé à l’idée de comprendre son abandon qu’il va confier cette tâche à Alexandre, un policier à la retraite, qui enquête en parallèle sur la disparition étrange d’une jeune adolescente. Jérôme va devoir se remettre en question et accepter enfin la vérité.

Agnès Desarthe nous surprend une fois de plus avec ce roman très intime sur les origines et sur la relation père-fille. Mêlant l’univers du conte, une histoire romantique en fond et des énigmes en fil conducteur, elle réussit comme toujours à transformer et à dévier son intrigue initiale. Une belle histoire riche en émotions et en suspense.

Editions de l’Olivier – 18 €

Pour poursuivre la lecture