DAFFODIL SILVER – Isabelle Manin

Partager sur facebook
Facebook

daffodilDaffodil Silver est chez le notaire pour régler des formalités administratives. Ce rendez-vous, en apparence courant et banal, prend des allures dès le départ de confessions et confidences. Ce tête à tête intime, où la frontière notaire/client est levée, se transforme en une tout autre relation, plus proche de celle du thérapeute et de son patient. Daffodil va lui raconter sa vie, celle de ses parents, de ses grands-parents, et surtout celle de sa tante, pour qu’il comprenne son choix face à la succession de ses parents. Quatre jours durant lesquels Daffodil lui parle de sa famille, une famille fantasque, atypique, maudite selon ses membres, une famille où toutes les femmes portent des prénoms de fleurs et les hommes des prénoms d’arbres.
Comme sa naissance coïncide avec le décès de Rosa, sa tante, elle aura toute sa vie l’image d’une famille en deuil, dans le refus de cette mort soudaine. Lilas qui était très proche de sa cadette, fera tout au long de sa vie des choix par rapport à sa soeur, pour ne pas l’oublier, et pour que tout le monde se souvienne d’elle. Mais jusqu’où ira-t-elle ? Et quelles seront les conséquences pour Daffodil ? Comment vivre avec le manque d’une personne que l’on n’a même pas connu ?

Un roman passionnant à la plume précise, avec des rebondissements multiples et inattendus. Isabelle Monnin réussit à écrire une histoire de famille incroyable, tellement plausible que tous les membres de la famille nous paraissent étonnamment proches, et malgré leur folie, attachants. Juste et réaliste et en même temps excessif et rocambolesque, ce roman marquant jongle à merveille avec toutes ces contradictions et le résultat est surprenant.

Editions Lattès – 19,50 €

Pour poursuivre la lecture