D’ACIER – Silvia Avallone

Partager sur facebook
Facebook

DACIER Nous sommes en Toscane, mais pas celle des magazines et des vacances qui font rêver. De vacances, il n’est d’ailleurs pas question à Piombino, ville industrielle située à quelques brassées de l’île d’Elbe et de ses touristes fortunés. L’île d’Elbe, où personne ne va jamais. Anna et Francesca pas plus que les autres. Elles ont treize ans, presque quatorze et passent leur temps libre au pied des immeubles HLM de bord de mer où vivent leur famille et celles des ouvriers qui travaillent à l’aciérie toute proche.

Aussi belles l’une que l’autre, Anna et Francesca sont les stars de leur cité et les meilleures amies du monde. Elles rêvent d’évasion et s’inventent un futur plus riant que leur vie actuelle, faite d’ennui, de frustrations, entre des mères accablées par la vie, des pères démissionnaires, magouilleurs et/ou violents.

Roman social et roman sur l’adolescence, d’acier est le premier livre d’une jeune femme de 25 ans à peine, elle même originaire de Piombino. C’est une vraie réussite, et l’accueil très favorable que lui a réservé la presse à l’occasion de sa sortie en France est à mon avis totalement justifié.

Traduit de l’italien par Françoise Brun

Editions Liana Levi – 22 euros

Pour poursuivre la lecture